Wednesday 16 Apr 2014

Enseignement Supérieur: Universités

UNIVERSITE PUBLIQUE AU CONGO

L’Université Marien NGOUABI (UMNG)

Le Congo Brazzaville compte une seule université publique : l’Université Marien NGOUABI. Cette derniere est divisée en 11 établissements dont
- 5 facultés
- 3 Instituts
- 3 Ecoles.

L’Université Marien NGOUABI comptait en 2004 20 629 étudiants.

Création et évolution de l’Université Marien NGOUABI
Créée par l’ordonnance numéro 29/71 du 4 décembre 1971 du Président Marien NGOUABI, l’Université de Brazzaville devient Université Marien NGOUABI le 28 juillet 1977. Son évolution est caractérisée par une expansion du personnel enseignant et administratif, un gonflement excessif du nombre d’étudiants et une augmentation du nombre d’établissements universitaires (facultés et instituts).
A la création de l’Université en 1971, elle ne comptait que quatre établissements. Aujourd’hui, elle en compte onze. En 1971, il n ‘y avait que trois mille étudiants, aujourd’hui, il y en a 20 629.

Capacités d’accueil et conditions de formation
L’Université Marien NGOUABI compte aujourd’hui onze établissements parmi lesquels une faculté de la Santé, une faculté des sciences et une faculté des Lettres. L’Université forme les étudiants jusqu’au doctorat. Mais la formation est assurée dans un espace qui a très peu évolué depuis trente ans. L’Université n’est pas construite. Les différents établissements sont dispersés dans la ville et le peu qui a été fait a subi les assauts dévastateurs des conflits armés (destruction des bibliothèques et laboratoires). En plus, si le nombre des diplômés formés a considérablement augmenté, l’adéquation entre la capacité d’accueil et effectif des étudiants n’est pas satisfaisante, surtout dans les facultés. En effet, les différents sites universitaires actuels ont été conçus pour accueillir moins de dix (10) mille étudiants contre 20 629 aujourd’hui.

Qualités des produits de l’Université Marien NGOUABI
Les anciens étudiants s’acquittent efficacement de leurs tâches professionnelles. Nombreux sont des cadres supérieurs et moyens des entreprises et des administrations publiques et privées.
Mais depuis les années 90, on constate la baisse de la qualité des produits sortis de l’université. Ici et là, dans le monde du travail, on signale des performances décevantes chez certains diplômés sortis de l’université .

Rayonnement cultuel et scientifique de l’Université Marien NGOUABI
En dépit des insuffisances constatées, l’Université Marien NGOUABI a formé et continue de former des hommes et femmes de lettres, de science, de théâtre parmi les meilleurs du monde qui font courageusement preuve de compétitivité internationale dans plusieurs domaines des savoirs modernes.
Beaucoup de jeunes médecins congolais travaillent en Afrique du Sud. Il y a des chirurgiens et économistes congolais en Guadeloupe. Plusieurs universitaires congolais enseignent dans les universités africaines, françaises et américaines.

Perspectives
Les autorités universitaires sont conscientes des difficultés auxquelles l’université est aujourd’hui confrontée. Le souhait de son recteur, exprimé le mardi 4 décembre 2001, lors de la fête du 30ème anniversaire, est d’abord de réaliser un audit de l’Université en organisant les états généraux. Ensuite, il s’agit d’améliorer les conditions de travail et de vie des étudiants et enseignants conformément à la nouvelle vision et aux nouvelles missions qui s’imposent à l’Université aujourd’hui.

En d’autres termes, comme l’affirme Théophile OBENGA, «qu’il faut, au Congo, une grande structure culturelle, intellectuelle, pédagogique, scientifique et économique : l’Université du Congo, jalon de l’Université Africaine, dans le cadre de la renaissance africaine et de la globalisation. Voilà le problème à résoudre… » .
(Théophile OBENGA , Pour le Congo Brazzaville : réflexions et propositions, l’Harmattan, 2001, p 68.)

Texte de G. Nkouika-Dinghani-Nkita et Florence Vanga – Uerpod-Congo (Mai 2005) pour ExcelAfrica, le site de l’étudiant africain.

ECOLES TYPE DE FORMATION LOCALISATION
Université Marien Ngouabi – Les facultés - Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) - Faculté des Sciences (FS) - Faculté de Sciences de la Santé (FSS) - Faculté de Droit (FD) - Faculté des Sciences Economiques (FSE) Brazzaville
Université Marien Ngouabi – Les écoles (Voir Grandes Ecoles) - Ecole Normale d’Administration et de Magistrature (ENAM) - Ecole Normale Supérieure (ENS) - Ecole Normale Supérieure Polytechnique (ENSP) Brazzaville
Université Marien Ngouabi – Les instituts (Voir Grandes Ecoles) - Institut Supérieur de Gestion (ISG) - Institut de Développement Rural (IDR) – Institut Supérieur d’Education Physique et Sportive (ISEPS) Brazzaville

UNIVERSITE PRIVEE AU CONGO BRAZZAVILLE

L’Institut Supérieur de Technologie (IST) – Institut de l’Université Catholique d’Afrique Centrale

L’Institut Supérieur de Technologie (IST) fait partie de l’Universite Catholique d’Afrique Centrale (UCAC). Cet institut est localisé sur deux sites complémentaires :
- à Pointe-Noire au Congo, est installé le 1er cycle de formation menant au BTS en maintenance industrielle et préparant à la poursuite d’études d’ingénieur;
- à Douala au Cameroun, le 2e cycle (depuis septembre 2004) de formation d’ingénieur en 3 ans.

ECOLES TYPE DE FORMATION LOCALISATION
IST (Université Catholique d’Afrique Centrale) BTS en maintenance industrielle Pointe-Noire

Leave a Comment