Wednesday 23 Jul 2014

La vie des étudiants étrangers en ukraine

Salut,

Ma contrariété est très grande de me voir contraint à écrire cet article sur la vie des étudiants étrangers en ukraine. Tout d’abord laissez-moi me présenter. Je m’appelle Chaomao, je suis camerounais et je suis étudiant dans une université en Ukraine…… ça fait presque cinq mois que je vis en Ukraine. Je serai bien ingrat si je ne vous disais pas les réalités de vie des étrangers en Ukraine. Pour exprimer ma reconnaissance aux confères africains, je ne peux que les déconseiller de ne pas postuler ou de se rendre en Ukraine pour les études. Je pense qu’il est de mon devoir d’informer clairement mes frères et sœurs qui entreprennent venir en Ukraine.

Tout d’abord il n’y a pas de * job * ici. Que personne ne vous trompe; apparemment; même les Ukrainiens au chômage n’ont par la possibilité de trouver un boulot dans leur propre pays. Bien que ce soit l’Europe; ce pays n’est pas une destination de rêves. Vue la situation économique de nos parents en Afrique, je préfère d’autre part vous conseiller de songer venir en Ukraine que si vos parents ont largement les moyens financiers pour s’occuper valablement de vos études et de votre survie. Pour moi il sera plus profitable de rester en Afrique ou d’aller plutôt dans un pays multiculturel.

Tout d’abord venir étudier en Ukraine; c’est de savoir déjà qu’on ne trouve rien comme opportunité; c’est un pays qui se cherche encore une voie.
De ce que je connais de l’Ukraine, c’est un pays de Paix, je ne me suis jamais senti en danger, si l’on prétend qu’il y’ a des agressions racistes dans ces pays de l’Est (l’Ukraine, Russie). Selon ma petite idée je pense que c’est du à l’ignorance. Cela peut paraître étonnant; mais c’est un constat réel. Pour beaucoup d’Ukrainien, voir un noir c’est surprenant, fabuleux. Quand nous marchons partout dans la rue, ça chuchote de bouche à oreille, c’est comique, et étonnant et ça fait même sursauter certains: pour les blancs soviétiques (Ukrainiens) voir un hommes de couleur * noirs * c’est nouveau ou ça traite de singe. C’est un peuple plutôt xénophobe, qui ne s’intéresse guère aux étrangers, ils vivent repliés sur eux-mêmes.

Concernant le racisme, rarement l’on observe en Ukraine des actes agressifs. Mais le racisme existe; pas encore sur une forme physique ou verbale, mais sous une forme standard * Africain *. C’est encore par une autre forme de racisme plus subtile que nous avons été victimes. Là déclarer que nous * sentons mauvais * ceci par notre professeur de langue, c’est vous considérer comme une pourriture. Bref, je ne vais pas m’attarder sur ça. Tout ce que j’ai à dire à mes frères et sœurs vivant dans ces pays d’Europe de l’Est ou de l’Ouest…. C’est de rester fort dans la tête. A part ce cas, je n’ai plus encore observé d’hostilité particulière. Pour bien dire, la majorité d’Ukrainiens sont des gens sympathiques. Et ce n’est pas pour autant que nous allons pas craindre et de prendre précautions. Apparemment il est à noter que la petite délinquance est moins présente dans ce pays. Mais surtout il faut éviter les lieux obscurs, et les coins déserts.

Pour beaucoup de nos frères et sœurs qui caressent le rêve d’entrer en Ukraine comme porte de transit pour les pays multiculturels. Je tiens d’ores et déjà leur porter mon conseil de découragement. Les autorités compétentes ne vous le permettront pas. Ils savent que vous faites entrer bien d’argent dans leur pays. Donc, ci vous optez pour venir étudier ici, sachez que vous ne feriez qu’étudier. Comme je ne cesse de le souligner, il n’y a pas de job ici. C’est pas évident de venir si vos parents ne peuvent vous épaules durant tous vos études.

Ici rien n’est gratuit, et ce qui est encore plus rude, c’est les conditions climatiques. En hiver, c’est la neige et il fait extrêmement froid. Surtout pour mes sœurs, j’ai un regard froid concernant leur situation, beaucoup tombent enceinte et accusent le fait que l’on stresse ici et d’autres finissent par retourner en Afrique parce que décourager et très déçues du système.

Je tiens aussi à vous informer des risques qu’on courre en postulant pour étudier en Ukraine. J’espère que ceux-ci vous servirez de guide ou de prise de décision avant engager une quelconque démarche pour l’obtention d’un droit d’entrer en Ukraine. Le conseil est de rester vigilant; il y’a plein de personnes mal intentionnéa qui pourront vous arnaquer.

Avant de clôturer, voici un témoignage de ce que est désormais ma vie en Ukraine : lorsque j’interroge ma mémoire, il me revient toujours de souvenirs de désespoir. J’ai notamment le souvenir que je suis devenu une grosse charge pour mes parents. Mais un frisson me parcourt, jusqu’à quand mes parents s’occuperont de moi ; déjà que je ne suis par le seul enfant. Il est presque impossible de savoir ce que sera fait demain, il y’a des périodes de longues mois d’attente d’une quelconque aide financière du pays. C’est pourquoi ici en Ukraine l’on prône la vie en communauté. Mais malgré tous ces regroupements, c’est toujours très difficile. Ce qui est encore plus douloureux ici ; c’est en plus de se sentir mal ; c’est d’écouter les cris des autres confrères vivant ici. Mais au fur et à mesure que les jours passent; le constat, le prochain jour serait sans doute plus fort que celui qui s’est déjà passé.

Alors mes chers frères et sœurs qui désirent venir étudier en Ukraine, réfléchissez plus d’une fois avant de vous engager. Certes l’école est bien ici, mais essayez d’analyser mûrement votre situation avant de venir en Ukraine. Le comble de tout ceci est que votre quotidien de vie en danger.

J’espère vous avoir clairement relaté la vie en Ukraine.

A lire Egalement – Etudians africains en Russie

Leave a Comment