Afrique de l’Est: Les école privées à bas prix Bridge dans la tourmente

Fondée en 2008, la start-up américaine Bridge International Academies a ouvert des centaines d’écoles privées à bas coût en Afrique, principalement au Kenya, mais aussi en Ouganda, au Liberia et au Nigeria. Or aujourd’hui, ces établissements sont de plus en plus controversés.

Ce 1er mars, 88 organisations de la société civile du monde entier ont envoyé une lettre aux investisseurs de Bridge International Academies pour leur demander de cesser leur soutien à cette start-up américaine d’écoles à bas coût sur le continent africain fondée en 2008.

Parmi les destinataires, on compte le patron de Facebook Mark Zuckerberg et le fondateur de Microsoft Bill Gates, dont les fondations sont des investisseurs directs. Mais l’on retrouve aussi des investisseurs indirects, comme la Banque européenne d’investissement (BEI) ou encore Proparco, une filiale de l’Agence française de développement (AFD) dédiée au secteur privé. SUITE

Leave a Comment