L’Asie, eldorado en trompe-l’œil pour les footballeurs africains

Le football est quasiment une religion en Afrique. De plus en plus de jeunes joueurs du continent tentent leur chance dans les championnats asiatiques, mais cette aventure tourne parfois au cauchemar.

Quand on va dans l’Himalaya au Népal, dans les steppes du Kazakhstan ou dans les jungles d’Asie du Sud-Est, on ne s’attend pas à trouver de jeunes Africains dans les équipes locales, régionales et nationales de football. Les championnats asiatiques comptent pourtant un nombre impressionnant de jeunes souvent originaires d’Afrique de l’Ouest, car des milliers d’entre eux quittent l’Afrique pour tenter de réaliser leur rêve : devenir des stars du foot. Le marché européen étant complètement saturé, de plus en plus d’Africains se tournent vers l’Asie dans l’espoir d’être recruté par un club. SUITE

Leave a Comment