USA : la bourse d’étude de Jay Z pointée du doigt

La Shawn Carter Foundation (SCSF), selon son site officiel, aurait pour mission d’aider les personnes aux prises avec des difficultés socioéconomiques à poursuivre leurs études dans des établissements d’enseignement supérieur. La SCSF attribue donc des bourses d’études destinées à alléger le fardeau financier lié à la scolarisation, à la survie et à l’obtention du diplôme.
La SCSF dit vouloir jouer un rôle essentiel dans l’amélioration de l’accès au collège et de la réussite de nombreux jeunes et jeunes adultes motivés mais encore mal desservis.

Une Bourse d’étude peu attractive

Les bourses de la Fondation de Jay-Z sont versées directement à l’établissement d’enseignement, à chaque étudiant qui remplit les conditions requises et présente une nouvelle demande chaque année, de l’admission à l’obtention du diplôme. La subvention peut être utilisée pour couvrir les frais de scolarité et les frais d’études supplémentaires, tels que les livres, les frais de laboratoire, les frais de déplacement et une partie du coût de la vie.

Seulement voilà, cette bourse semble insuffisante, selon la presse américaine car si selon Dania Diaz, directrice générale de la Fondation, «L’objectif de la fondation est d’atteindre autant d’élèves que possible », les montants attribués seraient minimes au regard du nombre de bénéficiaires. 407 250 USD en 2017 pour 255 étudiants, une moyenne donc de 1500 USD par bénéficiaires, alors que selon le New York Post, une seul document peut coûter jusqu’à 2500 USD.

Leave a Comment