Algérie – 498.000 candidats sont concernés : Baccalauréat lundi 6 juin

Le pourcentage de candidates filles scolarisées est de 61,18 %, soit 215.000 candidates, contre 38,82 % pour les candidats garçons, soit 136.405 candidats.

Les épreuves du Baccalauréat, session 2010, débuteront dimanche avec la participation de 498.166 candidats, dont 351.405 candidats scolarisés et 146.761 candidats libres, a indiqué, hier, le ministère de l’Education nationale dans un communiqué.

Ainsi, conformément aux engagements pris par le ministère de l’Education nationale, les épreuves du Baccalauréat "porteront, en toute transparence, sur les cours réellement dispensés, à la date du 25 mai 2010".

De même, à l’instar de l’année précédente, il sera permis aux candidats de choisir entre deux sujets d’examen pour chaque matière et durant une demi heure accordée en plus du temps réglementaire réservé au traitement de chaque sujet.

La proclamation des résultats aura lieu à partir du 8 juillet 2010, a-t-on précisé de même source.

Le ministère de l’Education nationale a indiqué, en outre, que le pourcentage de candidates filles scolarisées est de 61,18 %, soit 215.000 candidates, contre 38,82 % pour les candidats garçons, soit 136.405 candidats.

S’agissant des candidats libres, les candidats garçons représentent un taux de 52,91%, soit 77.646 candidats, contre 47,09 % pour les filles, soit l’équivalent de 69.115 candidates.

La filière des Sciences expérimentales se taille le plus grand nombre,
En ce qui concerne la répartition des candidats scolarisés par filière, il ressort que la filière des Sciences expérimentales se taille le plus grand nombre, avec un taux de 32,96%, équivalent de 134.518 candidats, suivie par les Lettres et Philosophie, avec un taux de 26,42 %, soit 107.828 candidats, alors que la filière Gestion et Economie affiche le taux de 9,83 %, équivalent de 40.108 candidats.

Pour ce qui est des filières Mathématiques et Technique-Maths en Génie électrique, en Génie mécanique, en Génie civile et en Génie des procédés, elles ont enregistrés respectivement les taux de 02,65 %, 02,25 %, 1,62 %, 1,46 % et 1,37 %.

A propos du nombre de candidats concernés par l’épreuve d’Education physique et sportive (EPS), le ministère de l’Education nationale a relevé un "grand intérêt pour cette épreuve, notamment les filles". Ainsi, pour les candidats scolarisés le taux affiché est de 98,07%, correspondant à 344.632 candidats, soit 202.806 filles et 141.826 garçons. Pour un total de 498.166 candidats concernés par l’épreuve de l’EPS, 89.182 sont des candidats libres, soit 53.051 garçons et 36.131 filles.

10.131 centres d’examen
Quant au nombre de centres de déroulement des épreuves, il est de l’ordre de 10.131 centres, dont 1.420 centres consacrés aux épreuves du Baccalauréat, 2.099 pour l’épreuve de l’EPS, 1.570 pour l’Education artistique et plastique, ainsi que l’épreuve de musique, et 35 centres consacrés aux travaux pratiques destinés aux candidats libres de l’examen du Baccalauréat.

84.701 professeurs sont chargés de la surveillance des épreuves et 33.637 autres professeurs sont désignés pour la correction
Quarante-huit (48) centres de correction et 9 centres de collecte de copies d’examen sont prévus pour l’examen du Baccalauréat pour la session de cette année.

Le ministère de l’Education nationale a indiqué, par ailleurs, que toutes les dispositions ont été prises pour verser, à temps, les indemnités aux personnels chargés de l’encadrement, de l’organisation, de la surveillance et de la correction, précisant que 84.701 professeurs sont chargés de la surveillance des épreuves et 33.637 autres professeurs sont désignés pour la correction.

Il est prévu, aussi, des surveillants supplémentaires au niveau de chaque centre, allant jusqu’à 10 surveillants selon la nature du centre et le nombre de candidats.

D’autre part, il est constitué, selon la même source, chaque année, une commission nationale présidée par le secrétaire général du ministère de l’Education nationale, dont la mission est d’assurer le suivi de l’organisation des examens officiels, notamment l’aspect sécuritaire, l’acheminement des sujets et leur impression.

Cette commission prend une série de mesures, dont la mise en oeuvre incombe à toutes les parties concernées, chacune selon la structure dont elle relève.

Le travail de cette commission a débuté le 20 avril passé et se poursuivra jusqu’à la fin du mois de juillet 2010.

Le ministère de l’Education nationale a indiqué, en outre, qu’une hausse du nombre d’inscrits par rapport à l’année passée, a été enregistrée durant la session de 2010, soit une augmentation de l’ordre de 54.813 candidats.
La proclamation des résultats aura lieu à partir du 8 juillet prochain.

Source: http://www.elmoudjahid.com
3 juin 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published.