Appel a la revision du systeme educatif et de formation en Libye

Tripoli, Libye (PANA) – La Conférence sur la planification de
l’enseignement et de la formation en Libye a appelé lundi soir à
Tripoli, à la révision du système d’enseignement et de formation de
manière à ce qu’il convoie les développements et les mutations
scientifiques et techniques que connaît le marché du travail
national.

Organisée par le comité populaire général libyen de la Planification,
la rencontre qui a duré trois jours a souligné la nécessité de mettre
l’accent sur le rôle éducatif des institutions d’enseignement et de
formation en vue de permettre aux apprenants d’améliorer leur prise
de conscience vis-à-vis de leur identité culturelle et des problèmes
de leur époque et de faire du savoir et de l’apprentissage leurs
préoccupations.

Les participants ont également mis en exergue la nécessité de
construire une base de données intégrée fournissant des informations
sur le marché du travail en Libye, d’appliquer les normes de la
qualité de l’enseignement et de la formation dans ses diverses
étapes, programmes et disciplines et de mettre en oeuvre les
principes de développement et de modernisation continus.

Ils ont plaidé pour une coordination avec le secteur privé pour la
conception des politiques éducatives et de formation, la construction
d’un système de données intégré et efficace sur les exigences du
marché du travail.

Ils ont également appelé à tirer profit des expériences et des
consultations et des expertises internationales dans les domaines de
l’enseignement et de la formation en vue d’aider dans la
planification et l’exécution des programmes locaux pour répondre aux
besoins du marché du travail.

La conférence a souligné l’importance de l’adoption d’une stratégie
pour un enseignement et une formation continus en vue de convoyer le
rapide progrès cognitif, la mise à disposition des enseignants et
formateurs de tous les moyens pour améliorer leurs rendements et
réaliser des sorties optimales pour répondre aux besoins du marché du
travail.

Les participants ont appelé au réexamen des législations relatives au
développement de la force active dans l’objectif d’assurer un lien
permanent entre les sorties des institutions de formation et les
besoins du marché du travail, ainsi que pour une coordination
continue entre les parties responsables de la planification de
l’enseignement, de la planification de la formation de la force
active et de la planification économique en vue de réaliser une
harmonie entre les sorties du système éducatif et les besoins du
marché du travail.

La conférence a invité à intégrer de nouvelles méthodes
d’enseignement et de formation pouvant englober les aspects de
carence dont souffrent les actuels programmes et à adopter une
nouvelle méthodologie dans la conception des programmes pour répondre
aux besoins et exigences du marché du travail.