Blaise Compaoré, Docteur Honoris Causa de la Fondation 2iE

Blaise Compaoré, Docteur Honoris Causa de la Fondation 2iE

Le Président du Faso, Blaise Compaoré, a reçu le 26 novembre 2009, le diplôme de docteur Honoris Causa que lui a décerné la Fondation de l’Institut international, de l’ingénierie, de l’eau et de l’environnement (2iE).

Selon directeur général de l’institut, Paul Ginies, la distinction du président Compaoré s’explique par son dévouement à la cause de la paix et la sécurité, ses succès de médiation dans les pays africains en crise, ses efforts inlassables dans le domaine de la promotion de l’éducation et de l’enseignement supérieur, et surtout l’apport inestimable du Burkina Faso, faisant de l’Institut, une référence en Afrique, en Europe et en Amérique.

Pour Paul Ginies, le Burkina a doté les 2iE d’un espace de 100 hectares qui servira de nouveau siège, et dont la première pierre avait été posée en 2005, des subventions financières non remboursables, etc.

Après avoir reçu son parchemin, Blaise Compaoré a indiqué que le titre de Docteur honoris causa que la Fondation 2iE lui a décerné constitue un motif de fierté. «Il honore les performances du Burkina Faso, qui a réalisé ces dernières années un programme remarquable en matière d’adduction d’eau potable, de construction d’infrastructures routières, de barrages, de retenues d’eau, d’aménagements hydro-agricoles et de multiples actions de protection de l’environnement. »

Le récipiendaire dit percevoir cet honneur non seulement comme une reconnaissance des succès, mais également comme un appel à réaffirmer sa passion de bâtir avec foi une Afrique de prospérité continue.

Nonobstant l’immensité des ressources humaines, le nouveau Docteur Honoris Causa des 2iE conçoit les défis pressants du continent en termes d’acquisition de connaissances scientifiques et technologiques élargies pour les populations.

Pour cela, il a incité la Fondation 2iE à se positionner comme un outil fondamental pour valoriser le capital humain et garantir aux jeunes, un cadre de formation en adéquation avec les besoins de développement.
Blaise Compaoré a aussi félicité «l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnent, qui s’est transformé en une pépinière de cadres compétents et compétitifs avec plus de 3 200 ingénieurs et dirigeants africains évoluant dans les secteurs publics et privés ainsi que dans les organisations internationales et non gouvernementales. »

En réitérant sa profonde gratitude à la Fondation 2iE de lui avoir conféré les insignes de Docteur honoris causa, le Président Compaoré a réaffirmé son engagement à défendre les membres du Conseil d’administration, les enseignants et élèves, les valeurs de travail, de rigueur, de compétence ainsi que l’esprit de créativité et d’innovation pour le progrès de l’humanité.
La cérémonie a pris fin par une séance d’échanges entre le récipiendaire et la presse. Une séance au cours de laquelle, le président Compaoré a magnifié la qualité de la formation et de la recherche au sein de l’Institut international de l’ingénierie, de l’eau et de l’environnement, dans les domaines variés tels que les barrages, la transformation de l’énergie solaire, la protection de l’environnement, les travaux de génie civil, etc.

Issu de la fusion de l’Ecole inter-Etats des ingénieurs de l’hydraulique et de l’équipement rural (EIER) et de l’Ecole des techniciens supérieurs de l’hydraulique et de l’équipement rural (Etsher), l’Institut international de l’ingénierie, de l’eau et de l’environnement (2iE) est devenu une référence et un centre d’excellence sur le continent africain. Il est reconnu au niveau international en tant qu’Institut de formation et de recherche dans les domaines de l’eau, de l’environnement, du génie civil et de l’énergie.

Source: Présidence du Burkina Faso
26 novembre 2009
Pour en savoir plus: http://www.presidence.bf

Allocution du Président du Faso à l’occasion de la remise de Doctorat honoris causa de l’Institut International de l’Ingénierie, de l’Eau et de l’Evironnement (2iE) Ouagadougougou, 26 novembre 2009POUR EN SAVOIR PLUS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *