Congo – Une ONG aide à la scolarisation de 737 enfants pygmées

Congo – Une ONG aide à la scolarisation de 737 enfants pygmées
IRIN – [18/03/04]

BRAZZAVILLE, le 18 mars (IRIN) – L’organisation International Partnership For Human Development (IPHD), une ONG américaine basée en République du Congo, aide depuis le mois de novembre 2003, à la scolarisation d’enfant pygmées dans le sud du pays.

Ils sont 737 à avoir rejoint les bancs de l’école dans 14 établissements scolaires du
district de Sibiti, dans le département de la Lékoumou, a indiqué jeudi à IRIN, Paul Mouanga, assistant administratif à la coordination départementale de l’IPHD à Brazzaville, la capitale.

"Pour les motiver, tous les enfants inscrits ont reçu des kits et tenues
scolaires, des savons de linge. Nous avons également réuni les conditions
pour qu’ils reçoivent régulièrement des soins médicaux. Pour faire en sorte qu’ils ne désertent pas les classes pendant les saisons de cueillette ou de chasse, des cantines scolaires ont été installées afin qu’ils s’alimentent sur place," a ajouté M. Mouanga.

M. Mouanga a indiqué par ailleurs que le projet, conduit avec la
collaboration de l’association Minorité ethnique pygmée, est en train de donner des résultats satisfaisants. L’évaluation menée montre une amélioration toujours accrue de la cohabitation entre enfants pygmées et bantous en milieu scolaire alors que le taux de fréquentation est remarquable.

"Nous étions obligés de procéder à des inscriptions supplémentaires à cause de la volonté et de l’intérêt des enfants pour l’école. Dans le projet, nous ciblions 500 enfants. Nous en sommes à 737," a affirmé M. Mouanga.

L’Observatoire congolais des droits de l’homme (Ocdh) avait, dans un rapport publié en février dernier, indiqué que l’éducation scolaire des enfants pygmées était victime des coutumes locales et de l’abandon de l’Etat.

Dans un passé récent en effet, les parents pygmées préféraient bénéficier de l’aide de leurs enfants pour aller à la chasse ou à la pêche plutôt que de les envoyer à l’école. Ils désiraient, en outre, leur transmettre l’éducation traditionnelle de pygmées dont les enseignements se déroulent dans les forêts. A ces considérations coutumières s’ajoutaient des
contraintes financières liées au frais de scolarité.

L’IPHD projette aussi de mettre en oeuvre le projet "Appui à la
scolarisation des enfants pygmées" dans le nord du pays, notamment dans les départements de la Sangha et de la Likouala.

Il compte par ailleurs organiser du 29 au 3 avril prochain, à Zanaga, dans
le département de la Lékoumou, une conférence de sensibilisation sur
l’intégration socio-économique des pygmées.

"L’objectif de cette rencontre est de contribuer à la mobilisation des
ressources tant matérielles qu’humaines en vue d’aider les pygmées dans leur intégration. Il s’agit surtout d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur la nécessité de se pencher sur cette question de grande importance," a précisé Mouanga.

Source: http://www.irinnews.org/FrenchReport…tCountry=Congo

Leave a Reply

Your email address will not be published.