Enseignement technique industriel : une association pour soutenir les filles

Bonjour!
Ce sont les vacances scolaires et nos élèves ont rejoint les champs de mil et de sorgho pour aider la famille. Je vous envoie cet article de BADINI Ousseni sur l’Association Fille du Sahel créée par un groupe de professeurs du CETO pour donner un coup de pouce aux filles, article par ailleurs visible sur le site de l’établissement.
————————————————-

Enseignement technique industriel : une association pour soutenir les filles

L’Association « Fille du Sahel » œuvre dans le domaine de l’éducation. Association jeune, elle a été créée pour répondre à un impératif suite à un constat. Selon Elise ILBOUDO sa présidente, l’enseignement technique industriel semble être une chasse gardée des garçons. Voyez-vous dit-elle, il suffit de jeter un coup d’œil sur le personnel enseignant : sur la trentaine de professeurs de la section technique au CETO par exemple, il n’y a aucune femme. Cela veut tout dire. Nous voudrons encourager et soutenir les filles à s’orienter dans les filières de mécanique auto, de mécanique générale, d’électricité, de construction métallique, d’électronique, de maintenance industrielle etc.

Que les préjugés tombent, que les filles aient accès à l’enseignement technique industriel, qu’elles soient encouragées et aidées dans tous les domaines, tels sont nos souhaits.

A la question sur quoi allez-vous axer vos activités ?

Elle répond : Nous sommes à la recherche de partenaires qui puissent nous accompagner. Nous mettrons l’accent sur le soutien matériel et pédagogique. Les problèmes de fournitures scolaires, de frais de scolarité, de moyens de déplacement et d’alimentation sont récurrents. Toutes les conditions doivent être réunies pour que la jeune fille soit décomplexée et qu’elle réussisse. Aussi, mettrons nous un accent sur la sensibilisation également : sensibilisation sur l’importance de l’éduction des filles de manière générale et particulièrement dans les domaines techniques. La sensibilisation sur la sexualité et surtout sur les Infections sexuellement transmissibles (IST) et le VIH/SIDA sera permanente.

Auriez vous les moyens indispensables pour vos activités ?

Mme ILBOUDO espère bien et invite tout ceux qui voudraient leur donner un coup de main à s’adresser à l’association.
e.mail: [email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published.