Master/3e cycle : les mastères spécialisés… et ceux qui ne le sont pas

France – Master/3e cycle : les mastères spécialisés… et ceux qui ne le sont pas

Vous avez dit master, mastère ou Master of… ? Attention, si les termes sont similaires, la reconnaissance de la formation dépend de l’établissement qui la propose.

Le master compte des homonymes en tout genre qui ajoutent un peu plus de confusion. Ce sont les mastères, mais aussi les Masters of Sciences et les Masters of Arts. Pour les mastères, la situation devient compliquée quand ils ne sont pas spécialisés. Il existe, en effet, des mastères spécialisés, plus communément dénommés "MS", qui correspondent à un label créé par la Conférence des grandes écoles (CGE). Leur vocation est d’apporter une spécialisation de haut niveau à des titulaires d’un bac +5, voire d’un bac +4. La marque "mastères spécialisés", pour éviter le plagiat, est déposée auprès de l’Institut national de la protection industrielle (INPI).
Mais cela n’empêche pas l’existence de "mastères" ou de "mastères professionnels" qui sont, quant à eux, des diplômes d’école. Ceux-là ne font l’objet d’aucune accréditation par l’Éducation nationale et ne permettent donc pas de faire valoir une équivalence.

Les Masters of, c’est quoi ?
C’est également le cas des "postmasters". Toute l’ambiguïté vient du fait que le terme "master", en français, se traduit par master en anglais. D’où l’impossibilité pour le ministère de l’Éducation nationale de protéger un terme universel.
Alors que vous ne verrez jamais un établissement non accrédité délivrer un bac ou une licence, vous trouverez nombre de masters proposés en dehors des universités. La plupart sont baptisés "Masters of Science" ou "Masters of Arts" pour correspondre à la dénomination anglo-saxonne. En principe, ce sont des programmes délivrés partiellement ou totalement en anglais, sur 4 semestres dont un de stage. Ils doivent faire l’objet d’une soutenance de thèse, à mi-chemin entre le mémoire de master 2 et le doctorat. Seulement, comme pour le MBA, il n’existe aucun organisme de certification de ces Masters of Sciences ou Masters of Arts qui en garantissent la qualité. Tout dépend de l’établissement qui les délivre.

Source: http://www.letudiant.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published.