Matsuura salue l’annonce de 4,5 milliards USD pour l’Education

Dakar, Sénégal (PANA) – Le directeur général de l’ UNESCO,
Koïchiro Matsuura, s’est félicité, vendredi, de l’annonce, faite
à New York, de la mise à disposition de 4,5 milliards de dollars
US en faveur de l’Education pour tous, rappelant toutefois que
les promesses passées et présentes doivent être tenues, rapporte
un communiqué de l’organisation parvenu à la PANA.

M. Matsuura s’exprimait à l’occasion du lancement, par
l’ONG Campagne mondiale pour l’éducation, d’un nouveau
partenariat intitulé “A class of 2015: Education for All”
impliquant gouvernements, organisations caritatives, entreprises
privées, groupes confessionnels et défenseurs de l’Education et
visant à susciter une volonté politique pour atteindre les
objectifs relatifs à l’Education et rappeler aux dirigeants du
monde leur promesse de permettre à chaque enfant d’accéder à
l’éducation d’ici 2015.

Au cours de cet événement, qui s’est tenu lors d’une réunion de
haut niveau organisée par le Secrétaire général des Nations
unies, Ban Ki-moon, pour relancer l’action afin d’atteindre les
Objectifs du millénaire pour le développement, les différents
acteurs concernés se sont engagés à donner 4,5 milliards de
dollars en faveur de l’Education d’ici trois ans, dont les deux
tiers pour la seule éducation de base.

“Ce jour doit rester comme celui d’un réel engagement”, a déclaré
le directeur général de l’UNESCO, ajoutant que “le ralentissement
économique et la crise financière actuels ne peuvent être un
motif de renoncement à la lutte contre la pauvreté”.

L’UNESCO est le coordinateur mondial des efforts en faveur de
l’Education pour tous. Le lancement du partenariat “Class of
2015: Education for All” et les engagements pris à cette
occasion sont “un pas décisif qui renforcera nos efforts et
aidera à mobiliser le soutien des décideurs partout dans le
monde”, a déclaré M. Matsuura.

La réunion du Groupe de haut niveau, organisée par l’UNESCO en
décembre prochain à Oslo (Norvège), permettra aux dirigeants et
aux donateurs d’évaluer les progrès et d’envisager les politiques
capables de traduire ces engagements financiers en programmes
pouvant favoriser la qualité et l’équité dans l’éducation.

Malgré les améliorations significatives observées ces dernières
années, quelque 75 millions d’enfants n’ont toujours pas accès à
l’éducation et 774 millions d’adultes et de jeunes ne sont pas
capables de lire et d’écrire. L’UNESCO estime que 7 milliards de
dollars supplémentaires seront nécessaires chaque année pour
parvenir à l’Education pour tous dans les pays à faible revenu
d’ici 2015.