Resultats catastrophiques du Baccalaureat au Niger

Niamey, Niger (PANA) – Pour la seconde année consécutive, les
résultats à l’examen du Baccalauréat ont été “catastrophiques” au
Niger, avec un taux de réussite de 21,6% contre 21,7% en 2007, a
annoncé, jeudi, le ministre des Enseignements secondaire et
supérieur, de la Recherche et de la Technologie, Oumarou Sidikou.

Dans un point de presse, Oumarou Sidikou a indiqué que sur
16.051 candidats présentés, au Baccalauréat sur le plan national,
3.460 sont admis, soit un taux de réussite de 21,6%. Pour le
Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) sur les 46.837 candidats
présentés, 14.333 sont admis, soit un taux de réussite de 30,6%
contre 19,6% en 2007.

Le Pr Sidikou a noté que le taux de réussite au Baccalauréat est
le même qu’en 2007, alors que celui du BEPC a connu une nette
progression avec un accroissement de 11%.

Pour le ministre Sidikou, ces résultats encourageants
recommandent plus d’engagement et de sacrifice de tous les
acteurs de notre système éducatif pour espérer de meilleurs
résultats. A ce propos, il a réaffirmé l’engagement des plus
hautes autorités du pays à poursuivre les efforts en vue
d’améliorer progressivement les conditions d’études dans nos
établissements scolaires.

“Ces résultats découlant d’une sérénité retrouvée, je reste, bien
évidemment, à l’écoute de tous les partenaires de l’Ecole pour
sauvegarder cette sérénité”, a indiqué le professeur Oumarou
Sidikou.

“Aucun incident, aucune anomalie n’a été constatée tout au long
de l’organisation du Bac et du BEPC”, s’est félicité le ministre
nigérien, qui a salué les directeurs régionaux des enseignements
secondaire et supérieur, les inspecteurs de l’enseignement
secondaire, les enseignants du secondaire, les enseignants
chercheurs de l’Université Abdou Moumouni, les syndicats et les
associations du secteur de l’Education.