Université De Cocody : Espace 100% Non Fumeur !!

UNIVERSITÉ DE COCODY : ESPACE 100% NON FUMEUR !!

Le Mercredi 04 Juillet 2007, le Programme National de lutte Contre le Tabagisme (PNLCTAB) en Côte D’ivoire, dont le but est de « réduire la morbidité et la mortalité au tabac par des activités préventives, curatives, et promotionnelles », a organisé une cérémonie de restitution des résultats de son étude menée à l’Université de Cocody sur la prévalence au tabagisme.

Il est à noter d’entrée de jeu, que cette cérémonie s’inscrit dans le prolongement de la célébration de la journée mondiale de lutte, contre le tabagisme qui a eu lieu le 31 Mai dernier.

Elle répond également, à l’une des stratégies du PNLCTAB qui est : « Information, Education, Communication (IEC) aux méfaits du tabac ».
Dès lors, nous en tant que criminologues, spécialistes de la science du crime par essence, et qui nous intéressons à la relation entre le tabagisme (qui est une forme de toxicomanie) et la criminalité ; ne pouvions rester en marge.

Cette cérémonie a été rehaussée de la présence de plusieurs personnalités à l’instar de, la MISS Côte d’Ivoire et MISS CEDEAO 2006.
C’est le Président de l’Université M. TEA GOGOU CÉLESTIN qui a le premier pris la parole.

Il a d’abord souhaité la bienvenue à tous ceux qui ont bien voulu s’associer a cet événement. Il a ensuite, évoqué les raisons de l’organisation d’une telle cérémonie à l’Université avant de s’engager solennellement à promouvoir toutes les initiatives de lutte contre le tabagisme à l’Université de Cocody; sans oublier d’ébaucher quelques méfaits du tabac sur l’organisme humain. Il contient par exemple plus de 50 substances cancérigènes.

Le deuxième à intervenir, a été le Dr COULIBALY, représentant de l’OMS en Côte d’Ivoire.

Pour lui, la lutte contre le tabagisme est un défi majeur pour le continent africain, car il existe 1 milliard de fumeurs dans le monde actuellement, dont une grande partie en Afrique. 1adulte sur 10 meurt dans le monde par jour du fait du tabac, et 10 millions mouront par jour en 2020 si rien n’est fait. Le taux de prévalence pour les jeunes africains de 13 à15 ans, est situé entre 10 et 33% ; c’est pourquoi il demande aux uns et aux autres d’agir ici et maintenant !

Le quatrième à s’adresser au public a été le Pr. BOGUI, responsable du PNLCTAB, qui a restitué les résultats de l’étude.

Il a souligné que l’étude menée à l’Université de Cocody a porté sur les enseignants, le personnel administratif et technique, les étudiants.
Il ressort de l’étude que 4 femmes sur 100 fument à l’Université ; 20% des étudiants et du personnel administratif fument.

15% des fumeurs sont opposés à toute restriction de fumer sur le campus, tandis que 85% sont favorables à une restriction de fumer. Ce chiffre témoigne donc de l’appel des fumeurs à les aider à arrêter.
C’est fort donc du chiffre de 2/3 des individus interrogés, qui sont favorables à l’interdiction de fumer dans les locaux du campus, qui a conduit le Président de l’Université à le décréter comme le premier espace universitaire 100% non fumeur en Côte d’Ivoire !

La cérémonie a pris fin par un délicieux cocktail offert au public.

OUATTARA KATOLOGNAN, étudiant licencié de Criminologie, en Maîtrise de recherche de Criminologie (UFR Criminologie). Secrétaire du club Excelafrica de l’UFR criminologie
katolbi@yahoo.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *