Vers un institut africain des mathématiques au Sénégal

Vers un institut africain des mathématiques au Sénégal

Le Sénégal projette d’ouvrir un Institut africain des sciences mathématiques (AIMS), a déclaré mardi à Dakar un enseignant au département de Mathématiques-Informatique de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), le Pr Mamadou Sangharé.

S’exprimant au cours d’une conférence, il a indiqué que l’AIMS accueillera des étudiants provenant de tous les pays africains pour un cours intensif de neuf mois destiné à développer les compétences en matière de recherche grâce.

Les diplômés de cet institut pourront poursuivre leur cursus vers des programmes avancés dans les domaines scientifiques.

Au cours de cette conférence, le Pr. Sangharé s’est félicité de ce projet, souhaitant que le Sénégal renoue avec la "diplomatie académique" qui le caractérisait et qui consistait à "secourir certains pays de la sous-région qui n’ont pas les moyens de leurs besoins de formation".

Selon lui, l’objectif de cette "diplomatie" qui a permis à la plupart des chefs d’Etat africains de faire leurs études à l’université de Dakar, est "de désenclaver certains pays qui nous entourent et qui ne sont pas francophones".

"Pour former des professeurs de mathématiques par exemple, certains pays de la sous-région comme la Guinée-Bissau et la Gambie sont obligés d’envoyer des étudiants à l’étranger. Avec le retour de cette diplomatie académique, cela devrait disparaître", a déclaré le Pr. Sangharé.

Pana (Dakar) – 21/04/2009

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *