Prix Norbert Zongo désormais ouvert à tous les journalistes africains

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) Le Prix Norbert Zongo du journalisme d'investigation, initié en 2004 par le Centre de presse Norbert Zongo (CNP-NZ) du Burkina Faso, va s'ouvrir aux candidats de tout le continent africain, à partir de l’édition 2011, qui vient d’être lancé à Ouagadougou, a appris l’APA auprès des responsables du CNP-NZ.

Après les deux premières éditions réservées aux seuls candidats du Burkina Faso, le prix avait été ouvert en 2007 à l'ensemble des journalistes des pays membres de la CEDEAO (la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest).

Dorénavant, à compter de 2011, tous les journalistes professionnels de l’Afrique régulièrement employés dans un organe de presse ou collaborant avec les organes de presse africains pourront le convoiter.

Le Prix Norbert Zongo de journalisme d’investigation est un prix d’excellence créé par le Centre national de presse Norbert Zongo, en souvenir du journaliste et directeur de publication de l’hebdomadaire ‘’L’Indépendant’’, assassiné le 13 décembre 1998 sur la route de Sapouy, au Burkina Faso.

Selon ses promoteurs, le prix ‘’vise à promouvoir la pratique d’un journalisme d’investigation, de recherche, d’enquête, sur des sujets politiques, économiques, sociaux et culturels pertinents et à récompenser le courage, la détermination et le respect des principes déontologiques en matière de journalisme’’.

Pour pouvoir y postuler, les œuvres doivent avoir été publiées ou diffusées entre le 3 mai 2009 et le 3 mai 2011

Trois catégories (presse écrite, radio et télévision) ont été retenues pour tenir compte de leur spécificité.

La date limite de la réception des candidatures est fixée au 30 septembre 2011.

Le gagnant de chaque catégorie du Prix recevra un diplôme, un trophée et une enveloppe de 1 million de FCFA.

Quant au Premier prix toute catégorie, le ‘’Sebgo’’ 2011, il est choisi parmi les gagnants des trois catégories.

Le jury sera choisi par le CNP-NZ qui fait appel à des professionnels émérites de la communication et à des militants de défense de la presse et des droits de l’homme de renommée résidant dans la sous–région oues–africaine

.12 mai 2011

Leave a Reply

Your email address will not be published.