ALGERIE – Bac 2011 : Les 64 meilleurs lauréats récompensés par le Chef de l’Etat

Le Président Bouteflika a honoré, hier, les 64 premiers lauréats du baccalauréat session 2011 dont la moyenne générale est comprise entre 18 et 18,90/20, au cours d’une cérémonie solennelle qui s’est déroulée au Palais du Peuple

Le Président Bouteflika a honoré, hier, les 64  premiers lauréats du baccalauréat session 2011 dont la moyenne générale est comprise entre 18 et 18,90/20, au cours d’une cérémonie solennelle qui s’est déroulée au Palais du Peuple, en présence de hauts responsables de l’Etat, des membres du gouvernement et des parents d’élèves.
A cette occasion, le Chef de l’Etat a remis des médailles en vermeil, en argent et en  bronze  aux trois  majors de promotion de la présente session. La médaille en vermail a été remportée par le  premier lauréat à l’échelle nationale, en l’occurrence Bendi Mourad Ahmed Anes, de Tlemcen, qui a obtenu son bac série mathématiques, avec une excellente  moyenne nationale de 18,90/20. La médaille en argent a été décernée à Mansouri Nassiba, de Tiaret, qui a eu la même mention en série sciences expérimentales avec une moyenne générale de 18,82/20. Par contre la médaille en  bronze  est revenue aux deux lauréates Betioui Rym Ilham, de Tlemcen, et Derouazine Assia, de Tipaza,  qui ont  réalisé un score de 18,71/20  en série mathématiques pour la première et sciences expérimentales pour la seconde.
Le Chef de l’Etat a également félicité les autres lauréats ainsi que les 10 premiers bacheliers aux besoins spécifiques.
Il faut noter que chaque lauréat a reçu, en guise de récompense, un ordinateur portable et un voyage touristique à l’étranger.
Parmi les 64 nouveaux bacheliers, qui ont obtenu la mention « excellent »,  les filles étaient les plus nombreuses à 46 contre 18 garçons.
Dans une allocution prononcée à cette occasion, le ministre de l’Education nationale, M. Boubekeur Benbouzid, a indiqué que la présence du Chef de l’Etat à cette cérémonie est un «témoignage sincère de tout l’intérêt qu’il accorde au secteur de l’éducation et  de l’enseignement». Tout en insistant sur le programme du Président de la République, le ministre de l’Education nationale a indiqué  que le taux de réussite au bac de cette année reflète les efforts fournis par le secteur de l'Education pour hisser l'enseignement à un niveau élevé. « Les réformes entamées, ces dernières années, commencent à donner leurs fruits », a-t-il dit, relevant que cela est dû notamment à la refonte totale des programmes et à la qualité de l'encadrement.  Selon le ministre, la réussite de la réforme du secteur éducatif ne porte pas seulement sur la réussite du programme et des manuels, mais également sur la réalisation des objectifs tracés pour l’ensemble des cycles d’enseignement, et ce, en adoptant une gestion rigoureuse, transparente et efficiente, impliquant l’ensemble des acteurs du secteur, notamment les responsables des établissements scolaires.
Soulignant que l’examen du baccalauréat est un véritable baromètre pour le secteur et un tournant décisif dans la vie scolaire des élèves, car il constitue un «instrument d’évaluation de la qualité de l’enseignement dans notre pays», le ministre a relevé que les résultats du BAC de la présente session contiennent la troisième promotion des lauréats de la réforme avec la mention « excellent ». Il n’a pas manqué de rappeler que le nombre d’excellence est passé de 3 seulement durant l’année scolaire 2008-2009,  à 49 en 2009-2010 pour atteindre 64 cette année.  Fier de la promotion des bacheliers issus de la réforme, le ministre insiste sur le taux de réussite du nouveau système qui est passé de 55,04% en 2009 à 62,45%, « jamais égalé depuis l’indépendance ».
Le ministre de l’Education nationale, qui s’est réjoui de cette réussite qui est « un saut qualitatif », a précisé que le nombre de reçus avec mention a atteint cette année 103.555 « un record depuis l’indépendance ». Il a en outre souligné que ces chiffres « attestent de la qualité » de l’enseignement en Algérie qui « s’est beaucoup améliorée depuis les  dernières années grâce aux réformes engagées dans le secteur ». Il  a dans ce contexte relevé les quatre facteurs essentiels qui ont aidé à améliorer les résultats du système éducatif dans le pays, à commencer par la révision du système  pédagogique, où pas moins de 189 nouveaux programmes ont été réalisés depuis  le début des réformes. Il s'agit également de    « l'amélioration de la qualité de l'encadrement  éducatif » pour les enseignants du primaire et du moyen, dont le niveau académique  a été relevé jusqu'à la licence et dont le nombre atteindra 214.000 en 2015. La construction des infrastructures et l'implication des parents d'élèves comme partenaires essentiels auront contribué eux aussi à une amélioration des  résultats du système éducatif national, selon M. Benbouzid.    
Le ministre a par ailleurs annoncé l'instauration d'un programme spécifique  multiforme au profit des wilayas ayant obtenu de faibles résultats au baccalauréat.      
Succédant au ministre, le premier lauréat, Bendi Mourad Ahmed Anes, de Tlemcen, a prononcé une brève allocution au nom de tous les lauréats  et dans laquelle il a remercié le Président de la République pour « l’importance et l’intérêt portés à l’élite de l’Algérie, à l’école algérienne, au savoir, et à la science».
Il a relevé en outre les bienfaits des réformes engagées dans le secteur et leur importance dans l’amélioration du niveau d’enseignement et des résultats enregistrés dans les examens de fin d’année scolaire. Il n’a pas manqué de rendre hommage aux enseignants et aux parents qui les ont enseignés, éduqués, soutenus et suivis
Pour sa part Rahim Mohamed, de Tébessa, qui a décroché son baccalauréat série lettres et philosophie, malgré son handicap, a dans une courte intervention en braille, remercié le Chef de l’Etat pour tout ce qu’il entreprend au profit des personnes aux besoins spécifiques.
« Nous sommes très reconnaissants pour tout l’intérêt que vous portez à cette catégorie sociale, pour tous les efforts que vous dé-ployez en sa faveur afin de lui permettre l’accès à la science et au savoir au même titre que toutes les autres franges de la société », a-t-il notamment précisé. Au terme de la cérémonie, les lauréats qui ont reçu un cadeau chacun, un ordinateur portable et un voyage touristique en Turquie, ont pris une photo souvenir avec lePrésident de la République.
Pour rappel le taux de réussite à l’examen de la présente session est de 62,45% Avec un tel score, les résultats du BAC 2011 restent exceptionnels, aussi bien au plan qualitatif que quantitatif.  
Sarah SOFI

13/07/2011

http://www.elmoudjahid.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.