CHINE – Les boursiers camerounais de Chine restent vigilants

A la faveur de la récente visite de Paul Biya en Chine, les 150 étudiants camerounais dans ce pays ont bénéficié du paiement intégral de leurs 24 mois d’arriérés de bourses représentant 80.000 Fcfa par mois et par personne, objet de revendications véhémentes depuis un semestre. 

Un premier volet de la question vient donc d’être résolu. La question liée au paiement des indemnités de transport (Mco) pour les étudiants finissants chaque année, indique leur association dans un communiqué daté du 9 courant, «reste encore non élucidée». 

S’agissant désormais de la régularité du paiement des compléments de bourse à l’avenir, ces apprenants se disent en droit de penser, et au bénéfice du doute, que le ministère de l’Enseignement supérieur (Minesup) «a pris des mesures nécessaires pour résoudre définitivement le problème». 

Cette avancée vient (définitivement ?) mettre un terme à la controverse née autour du paiement et de la régularité des bourses des étudiants camerounais de Chine en particulier, et de bien d’autres contrées en général. Au plus fort des mouvements de revendications de ceux de l’Empire du milieu, le Minesup Jacques Fame Ndongo s’était lancé dans une logique d’assurances souvent démenties, mais aussi de menaces et de chantage alimentaire à peine voilés à l’endroit des protestataires, qui remercient aujourd’hui les médias camerounais pour le soutien accru dans leur combat.

FCEB

From my Trip to Cameroon: Fashion, Shoes, 6pm and FinishLine.com

11/08/2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *