ALGERIE – Les TIC dans l’éducation : Les notes scolaires sur le Net

A partir de cette année, les parents d’élèves pourront consulter les bulletins scolaires de leurs enfants sur le Net. L’expérience qui a déjà débuté à Alger sera généralisée sur l’ensemble des établissements scolaires du pays.

A partir de cette année, les parents d’élèves pourront consulter les bulletins scolaires de leurs enfants sur le Net. L’expérience qui a déjà débuté à Alger sera généralisée sur l’ensemble des établissements scolaires du pays. C’est ce qu’a indiqué hier le ministre de l’Education nationale, M. Boubekeur Benbouzid, au cyberparc de Sidi Abdellah, à l’occasion de l’ouverture du symposium 2011 placé sous le thème «L’apport des technologies de l’information et de la communication au développement de l’éducation». M. Benbouzid, qui a mis en exergue l’effort de son département porté notamment sur l’introduction des TIC dans la gestion pédagogique au niveau des différentes structures comme les lycées a souligné l’importance de la convention signée le mois dernier entre son département et celui de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, laquelle permet l’introduction des outils des TIC dans l’enseignement, l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de la gestion pédagogique et administrative des élèves, mais également et surtout l’implication des parents dans le suivi du processus d’éducation de leurs enfants et dans la communication avec les enseignants. Il convient de signaler que cette convention qui renferme plusieurs axes porte essentiellement sur la dotation des enseignants et des travailleurs de l’éducation (au nombre de 650.000) et des élèves (8.200.000)  en outils informatiques reliés à internet et sur la formation des enseignants pour l’utilisation idoine du net à des fins professionnels. Elle s’inscrit dans le cadre de l’élargissement des TIC dans les établissements scolaires et des centres de recherche et de la numérisation du contenu et son développement au niveau du secteur de l’Education nationale. Dans une déclaration, le ministre de la Poste et des TIC, M. Moussa Benhamadi, mettra en exergue l’objectif de la convention qui tend à la mise en place d’une plateforme technologique en vue de la création d’une base pour la formation des enseignants (e-learning), ainsi que la préparation des élèves aux examens et la numérisation du secteur d’une façon radicale. Il s’agit, note le ministre, d’un pas important pour la réalisation du programme national e-Algérie qui vise, faut-il le rappeler, trois objectifs majeurs, à savoir la e-éducation, la e-santé et la e-administration.

M. Benhamadi insistera cependant sur la nécessité de la poursuite des efforts dans le but de la promotion de l’innovation pour développer le contenu numérique, ce qui constitue soulignera-t-il, un des grands enjeux de la construction de la société de l’information. Selon le ministre de la Poste et des TIC, la réussite du processus ne dépend pas seulement du rôle de l’Etat, mais également de celui de tous les acteurs du marché qu’il faut impérativement impliquer, à l’image des équipementiers, des acteurs de l’industrie des contenus et des chercheurs.Notons que ce symposium de deux jours, organisé par le ministère de l’Education nationale et l’association AITA, a regroupé près de 200 participants, dont des experts français et japonais.

Soraya G.

http://www.elmoudjahid.com

12/12/2011

Leave a Reply

Your email address will not be published.