SENEGAL – La 11e édition du Forum du 1er emploi a été ouverte, hier, par le Président du Sénat Pape Diop

FORUM DU 1er EMPLOI – Pour une adaptation des démarches et méthodologies à la nouvelle économie

La 11e édition du Forum du 1er emploi a été ouverte, hier, par le Président du Sénat Pape Diop, à la tête d’une délégation de plusieurs ministres de la République parmi lesquels Amadou Niang, du commerce, Moustapha Guirassy, de la communication, Mamadou Lamine Keïta, de la jeunesse Thierno Lô, du tourisme. Le Président du Meds Mbagnick Diop a ainsi plaidé lors de ce forum pour une adaptation des démarches et méthodologies à la nouvelle économie.

L’Amphithéâtre du Méridien Président était hier, le lieu le plus couru de Dakar, par les jeunes diplômés à la recherche d’un premier emploi, lors du lancement du Forum initié par le Meds.

Avec un taux, en 2009, de 300 millions de chômeurs, c’est près de 7 millions de nouveaux chômeurs qui seront comptabilisés, chaque année, sur le marché mondial du travail, soit un taux de chômage d’environ 6,1%, selon le Président du Meds.

Aussi, a-t-il, par la suite, appelé à une favorisation de la réalisation d’investissement, dans notre pays et la mise en place de certaines mesures. Ainsi, aux pouvoirs publics et au secteur privé, il demandera de s’acquitter des rôles, ainsi qu’à chaque acteur du secteur économique, de parcourir sa part de chemin. Le Gouvernement, pour sa part, devrait «renforcer son soutien aux entreprises, par des mécanismes à inventer, afin de permettre aux entrepreneurs d’investir davantage et de créer des richesses et des emplois», a-t-il préconisé.

Mbagnick Diop, lors de son discours inaugural de la 11e édition du Forum du 1er emploi, a insisté sur l’impératif d’adapter nos démarches et méthodologies à celles de la nouvelle économie. «La nouvelle économie s’accompagne d’un décloisonnement des marchés, avec une concurrence forçant une meilleure compétitivité et, surtout, une surabondance informationnelle», précisera-t-il, rappelant que la nouvelle économie, basée sur le savoir et la connaissance, est une réécriture complète de notre organisation, à travers la finance, la mondialisation et l’innovation technologique.

Exprimant le vœu d’une réalisation effective du Répertoire Opérationnel des Métiers et Emplois (ROME), le président du Meds a souhaité une adéquation des efforts et des initiatives pour venir à bout du chômage et, créer, en ce sens, une société de progrès, de liberté, de justice et d’équité.

Dans son propos, le Président du Sénat, Pape Diop, fera état de la question de l’information sur le marché du travail, comme une préoccupation réelle des autorités qui ont lancé une étude de mise en place d’un observatoire de l’emploi. «La mise en œuvre de programmes intensifs en main d’œuvres, permettra de soutenir la croissance économique, et de sortir de la pauvreté, d’importantes couches de la population, à travers la création d’emplois et la distribution de revenus», préconisera-t-il.

Ainsi, le Gouvernement du Sénégal, à travers diverses initiatives, se propose-t-il de relever le défi de l’emploi des jeunes. En ce sens, rappelle le Président du Sénat, «la création de l’Agence Nationale pour l’Emploi des Jeunes (Anej), l’Office pour l’Emploi des Jeunes de la Banlieue (Ofejban) et, récemment, le Haut Conseil de l’Emploi et de la Formation qui ambitionne de créer un million d’emplois, d’ici 3 ans».

Outre les entretiens de recrutement, cette 11e édition du Forum qui a accueilli plus de 2000 jeunes a enregistré des ateliers thématiques, assidument suivis par les demandeurs d’emplois, sur «la croissance économique et l’emploi» et «la problématique de l’adéquation entre la formation et l’emploi».Il y a également eu des recrutements sur place, notamment de la part des américains qui ont confiance en nos ressources ( comme elles l’ont montré lors du ICANN, la conférence sur le net) et qui ont embauché dix jeunes sénégalais, séance tenante.

Ce forum qui prend fin aujourd’hui devrait permettre à un nombre important de ces diplômés, sans travail, de retourner chez eux, un premier contrat en poche.
Mamadou DIOUF

Mardi 13 décembre 2011
El hadji Ndiagana MBAYE

Source :
http://www.rewmi.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.