COTE D’IVOIRE – Emplois jeunes : La Banque mondiale offre 25 milliards pour 30 000 emplois

Le ministère d’État, ministrère de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité en collaboration avec la Banque mondiale, a procédé au lancement officiel du Projet de création d’emplois jeunes et de développement des compétences (Pejedec) ce lundi 20 février à Abidjan-Plateau. Le coût de l’opération s’élève à 25 milliards de FCfa.

« Les jeunes sans emplois constituent un danger pour la nation. Ils constituent également un poids pour leur famille, leur  communauté et pour la nation entière. Car, ils sont toujours à la recherche de solutions faciles pour résoudre les problèmes de leur vie.  Pourtant le travail est source de paix sociale », a ‘expliqué lee ministre d’État, Garde des sceaux, ministre de la Justice, Me Ahoussou Kouadio Jeannot, représentant le chef de l’État Alassane Ouattara. 
En effet, l’emploi des jeunes constitue pour le président de la République un défi à relever  dans le cadre d’une trilogie : jeunes sans emploi-État et partenaires.  « En investissant dans l’emploi,  la Côte d’Ivoire a tout à gagner au plan politique, économique et social. Car investir dans l’emploi des jeunes, c’est le gage d’une société solidaire de ses filles et ses fils. L’État doit répondre clairement aux aspirations légitimes des  jeunes et à l’emploi. C’est pourquoi, le président s’emploie à réaliser son projet d’un million d’emplois aux jeunes à l’horizon 2015 », a souligné M. Ahoussou Jeannot.
« Au moment où la Côte d’Ivoire réunit tous les leviers de sa relance durable, une relance inclusive et orientée vers la prise en compte de toutes les catégories sociales les plus vulnérables. Notamment le problème de chômage et des emplois jeunes est au cœur des préoccupations du gouvernement. Cette cérémonie de ce matin concrétise donc l’engagement du gouvernement et celui du président de la République à faire face au chômage des jeunes », a renchéri le ministre d’Etat Gilbert Kafana Koné, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité.

Quant à M. Madani Tall, directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, partenaire de ce projet, il a indiqué combien de fois son institution accorde de l’importance au présent projet.  « C’est la première fois qu’un financement de 50 millions de dollars (25 milliards de Fcfa) est consacré exclusivement et explicitement à un projet d’emplois de jeunes. C’est dire le caractère inédit et innovant de ce projet qui est un cas d’école dont la reproduction (ailleurs) dépendra du succès que remportera sa mise en œuvre ici en Côte d’Ivoire … Aussi, ce qui compte c’est le nombre d’emplois effectivement créés et le nombre de jeunes qui recevront grâce à ce projet une compétence avérée, leur permettant, soit  de se mouvoir sur le marché de l’emploi, soit de s’auto-employer. Ce, à travers la création de leurs propres activités génératrices de revenus », a-t-il relevé.
Eugène YAO 
ekyci1@yahoo.fr

http://www.fratmat.info
20/02/2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *