COTE D’IVOIRE – LE MINISTERE VA RECRUTER 3000 ENSEIGNANTS CONTRACTUELS

Le ministère de l’Education nationale a ouvert, du 22 février au 3 mars 2012,un concours pour le recrutement de 3000 enseignants contractuels sur une période de 4 mois (avril à juillet). Ce, pour combler le déficit d’enseignants dans le secondaire général.

Dans la mi-journée d’hier, la ministre de l’Éducation nationale, Kandia Camara, s’est rendue au Centre national de matériels scientifiques (ex-Ens), à Cocody, où les postulants déposent les dossiers sans frais. Elle y était pour se rendre compte de … l’effectivité du dépôt des candidatures aux postes d’enseignement de collège et de lycée. Dans les disciplines de philosophie, lettres modernes, mathématiques, sciences physiques, sciences de la vie et de la terre, espagnol, allemand, histoire- géographie, anglais.

Elle a révélé, au cours de sa visite, que c’est à la suite des différents rapports faits par des directions régionales et celui qu’elle a fait au Premier ministre, que la décision a été prise, en accord avec le Président de la République, Alassane Ouattara. Une sélection des candidats se fera. Et les meilleurs seront retenus et formés avant d’être affectés sur le terrain. Ce concours exceptionnel de recrutement régionalisé, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme présidentiel d’urgence 2012 et de l’exécution des mesures d’attente de la réouverture des universités publiques. Il va permettre, a-t-elle affirmé, de contribuer à améliorer les rendements scolaires et donner des chances à tous les élèves d’avoir la même progression dans les cours dispensés. De sorte qu’ils soient complets. La ministre est repartie satisfaite, vu l’engouement que suscite ce concours. Puisque dès le premier jour déjà, 493 dossiers ont été enregistrés. Les titulaires du deug 2, de la licence, de la maîtrise, du dea et du doctorat peuvent faire acte de candidature.

Pour Mamadou Barro, directeur des ressources humaines du ministère de l’Éducation nationale, ce recrutement sera une bouffée d’oxygène pour le système éducatif. Après que la commission de recrutement a siégé à la fin du dépôt des dossiers, les candidats retenus bénéficieront de deux semaines de formation pédagogique dans un lieu à déterminer. Ces derniers seront sur le terrain, à partir d’avril jusqu’à fin juillet 2012. Sur le terrain, ils bénéficieront également d’un encadrement.

Les enseignants recrutés percevront une prime d’installation de 50.000 F et auront 100.000 F par mois. 30 directions régionales de l’Éducation nationale sont concernées.

Les lettres modernes (608), mathématiques (517), sciences physiques (421), sciences de la vie et de la terre (420) et histoire géographie (354), constituent les disciplines où le déficit de professeurs est très élevé.

CHRISTIAN DALLET

http://www.fratmat.info/

23/02/2012

 
 

Leave a Reply

Your email address will not be published.