MAROC – Baccalauréat: 20% de candidats en plus

Plus de 450.000 lycéens contre 382.000 en 2011
Les épreuves les 12, 13 et 14 juin 2012
C’EST le grand jour  pour 451.953 lycéens qui démarrent aujourd’hui les épreuves du baccalauréat jusqu’au mercredi. La spécificité cette année, 18 % d’élèves en plus (382.180) et un nouveau dispositif pour assurer aux examens «les meilleures conditions» selon le ministère de tutelle. Notamment en matière d’encadrement et de communication avec les candidats via le site www.taalim.ma.  Et dans la mise en place d’un dispositif anti-triche renforcé: interdiction des téléphones portables, ordinateur, tablettes et tout autre moyen de communication avec l’extérieur.

Les contrevenants sont prévenus : les sanctions sont lourdes, allant de l’amende à l’interdiction de passer d’autres examens. Des coffres et des vestiaires sont prévus afin que les élèves déposent leurs objets avant d’entrer en salle d’examen.  Les examinateurs ont été sensibilisés pour assurer le bon déroulement des épreuves.  L’an dernier, 516 tricheurs «avaient été pris la main dans le sac». «La lutte contre la fraude a été toujours notre préoccupation, mais la décision du ministère va nous conforter davantage dans notre mission», indique Tijania Fertat, directrice de l’académie régionale de l’Education et la formation de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër.  Des mesures contre la falsification du diplôme ont été également prises.
Après les résultats, début juillet, les candidats qui n’auront pas été reçus à la première session pourront se rattraper aux épreuves de rattrapage les 10,11 et 12 juillet. Là encore, des nouveautés puisque le calcul de la moyenne se fera différemment: en effet, les meilleures notes obtenues par le candidat à la première session sont désormais comptabilisées en plus des résultats enregistrés au tour de rattrapage. Cette nouvelle mesure devrait permettre d’enregistrer un meilleur taux de réussite au baccalauréat.  En 2011, malgré une légère hausse par rapport à l’année précédente, le taux de réussites à la première session a été de 47, 7 %.
Avec un taux d’échecs très important dans les filières littéraires. La volonté aujourd’hui est d’augmenter les contingents de lauréats.

Anti-triche

A l’instar des autres régions, l’académie de Rabat est aussi mobilisée pour la mise en application des directives anti-fraudes. L’an dernier près de 300 cas de fraudes ont été enregistrés lors des examens du baccalauréat, session de juin de l’année 2011, dont 88% concernent l’utilisation des téléphones portables. Pour cette année, le nombre total des candidats au niveau de la région s’élève à 79.199 personnes dont près de 50.000 au titre de la deuxième année du baccalauréat. Un chiffre croissant par rapport à 2010, qui comptait 64.530 dont 36.310 au titre de la 2e année.
Répartition par délégation, celle de Salé vient en tête avec une part de près de 40%, suivie respectivement de Rabat (28,28%), Témara et Khémisset. Les examens du baccalauréat vont se dérouler dans 138 centres dont 58% se trouvent au niveau de  Salé.

Nourdine El Aissi

http://www.leconomiste.com

Édition N° 3803 du 2012/06/12

Leave a Reply

Your email address will not be published.