RDC – Des veuves des professeurs de l’Unilu se disent victimes de harcèlement

Des veuves de professeurs de l’Université de Lubumbashi (Unilu) ont accusé, lundi 24 décembre, le recteur de cet établissement, Ildefonse Chabu Mumba, d’avoir suspendu sans motif valable la gratuité des frais académiques dont bénéficiaient leurs enfants. Ces femmes accusent aussi les responsables de cette université de les harceler sexuellement avant de les affecter aux postes de travail pour remplacer leurs défunts époux.«Nous venons dénoncer l’injustice dont nous sommes victimes de la part du comité de gestion de l’Université de Lubumbashi. Certaines d’entre nous n’ont pas le moyen de survie. Le recteur refuse que nos enfants soient pris en charge comme auparavant», a affirmé Rose Mabruki, veuve d’un ancien professeur de l’Unilu.

«Cela fait trois mois que nous sommes impayés et celles qui sont payées perçoivent un salaire divisé par six», a-t-elle indiqué.

Réagissant à ces accusations, le recteur de l’Université de Lubumbashi, Ildefonse Chabu Mumba, a déclaré que «ces femmes racontent du n’importe quoi. L’université de Lubumbashi est régie par un règlement d’ordre intérieur.

http://radiookapi.net
16/12/12

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *