CAMEROUN – Le temps de formuler les vœux

Avec l’arrivée de la nouvelle année, il est possible de formuler des vœux, de prendre des résolutions pour s’améliorer et améliorer son quotidien.

Les élèves ont, durant les congés qui ont marqué le fin du premier trimestre, eu le temps de penser et de se repasser le film de leurs actions au cours de l’année 2012. Brillante pour certains, catastrophique pour d’autres, toujours est-il que une moyenne de 15/20 peut être un échec chez un élève et un exploit chez un autre. Au soir du 1er janvier il était temps de changer.

Les enseignants ont eu leur carnet de route dès le premier jour de la rentrée scolaire.  S’il a été question lors de l’assemblée générale en début de trimestre pour fixer les objectifs à atteindre à la fin de celui-ci, de la ponctualité, de la présence et de l’amour du métier, une fois retournés dans les salles de classe, les enseignants ont fait leur Mea Culpa. « J’ai décidé d’arrêter de boire et d’éviter au maximum d’aller dans les night club  pour avoir la force de me réveiller vite et venir dispenser mes cours » Mr Ndoh Edwin, maitre d’école. «  Je retourne à l’école cette année pour m’améliorer et changer de statut et devenir professeur de lycée » Mr Amukah Edwin, enseignant. « Le Ministère nous a donné de nouveaux programmes à savoir l’introduction  des sujets comme le Vih/sida, la vie de famille et la vie et la population rurale pour les familiariser avec notre contexte. Je compte retourner en formation pour bien m’imprégner de ces objectifs et bien les transmette à mes élèves pour qu’ils comprennent bien », Mme Jacinta Bih, maitresse. «  Je vais veiller à ce qu’il y ait moins d’échec , en améliorant les notes de ceux qui ont réussi et en me  concentrant sur ce qui est un obstacle pour ceux qui ont échoué », Mme Fon Epse Ngah Fidelia, directrice de PNEU( Primary and Nursery Education Union).

Côté élèves, ce sont d’autres aspects qui les préoccupent. « J’ai décidé d’améliorer ma note. J’ai eu 13/20 de moyenne et j’aimerais 15/20 car je trouve que je n’ai pas fais assez d’effort le trimestre dernier »Daisy 13 ans filière Industrie et Habillement. « Je demandé à avoir un répétiteur pour toutes les matières où j’ai des lacunes pour mieux les assimiler ce trimestre » John Aknufo 16ans première. « Je n’irais à aucune fête ce trimestre et je n’ai plus de petit ami car j’ai constaté qu’avec lui j’étais distraite et je m’éloignais de l’école. Mon père m’a promi que je ferais tout ce que je veux une fois que j’aurais mon baccalauréat » Adjidjatou 18ans Terminale. « Je ne revendrais plus mon matériel d’apprentissage et je vais éviter la mauvaise compagnie », Nelson Shey 17 ans lycée technique 1ère.

À cela s’ajoute les problèmes de famille, les problèmes spirituels ou encore des problèmes de mal être dans leur peau car il y a aussi des élèves qui trouvent qu’ils n’ont pas assez de temps de loisir et aimeraient bien souffler. Certains vont à pieds et aimeraient avoir une bicyclette, d’autres aimeraient trouver le moyen de se passer de la télévision et des différents matches qu’on y diffuse.

Dans ce train-train quotidien on trouve aussi des inconscients qui n’ont rien prévu, rien souhaiter, vivent au jour le jour et se trouvent sur un nuage en attendant les prochains jours fériés et les weekends pour continuer à s’amuser et échapper au cours. Ceux là se retrouvent à un moment ou un autre entrain de dire « si je savais ».

Salma Amadore pour ExcelAfrica.

22/01/13

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *