COTE D’IVOIRE : Les enseignants du privé laïc annonce une grève illimitée

Les enseignants membres du Syndicat national des enseignants du privé laïc de Côte d’Ivoire (SYNEPLACI) ont déposé ce lundi 25 février 2013, un préavis de grève auprès de leur tutelle. Ils entendent à travers cette action observer dans les jours à venir une grève illimitée. La décision a été prise le samedi 23 février 2013, au cours de l’assemblée générale extraordinaire tenue à la Bourse du travail de Treichville.

Camara Oumar, le secrétaire général de cette organisation et ses camarades réclament à l’Etat de Côte d’Ivoire et à leurs employeurs, la bagatelle de 16,5 milliards de F CFA. Somme qui, selon eux, représente plusieurs arriérés de salaires dus à la revalorisation des salaires des enseignants du privé laïc depuis des années. « La guerre est déclarée. Il faut qu’on assume. On ne peut pas éduquer les enfants des autres, alors que nous-mêmes, ne pouvons pas éduquer les nôtres. Il faut que les fondateurs nous payent » souligne Camara Oumar.

En plus, le SYNEPLACI veut que leurs employeurs que sont les fondateurs des établissements privés laïcs de Côte d’Ivoire appliquent obligatoirement leurs droits qui sont les primes d’ancienneté, de transport, les congés payés, prime de santé, déclaration à la CNPS (la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale). Pour le SYNEPLACI les fondateurs d’établissements seront tenus pour responsables du mouvement de débrayage.

SUY Kahofi pour ExcelAfrica
28-02-2013

One Reply to “COTE D’IVOIRE : Les enseignants du privé laïc annonce une grève illimitée”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *