COTE D’IVOIRE – 255 fausses décisions de mutation délivrées à des enseignants

Depuis la rentrée scolaire de septembre 2012, 255 fausses décisions de mutation ont été frauduleusement confectionnées et remises à des enseignants. L’information a été rendue publique par M. Barro Mamadou, Directeur des Ressources Humaines au Ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique.
Les “faussaires” ont exigé des enseignants de l’argent et selon les sources du Ministère, le minimum à débourser pour recevoir ce faux document est de 100.000 f CFA. Ces fausses décisions d’affectation ont permis à 255 instituteurs de l’intérieur du pays d’être affectés à Abidjan alors qu’ils n’avaient pas bouclé leurs cinq ans d’ancienneté, condition exigée pour être affecté. Ces instituteurs dans cette vaste opération de fraude ont bénéficié de la complicité d’agents du Ministère de l’Education Nationale.
La Direction des Ressources Humaines (DRH) du Ministère est au cœur de ce scandale mais ses premiers responsables disent ne pas être impliqués dans cette vaste fraude. « Les fraudeurs qui sont parmi nous, donc des agents de ce ministère, ont tout simplement utilisé une décision de mutation originale, cachetée et signée du DRH, ont fait par ordinateur des centaines et des centaines de photocopies. Et grâce à un logiciel de pointe, ont pu tranquillement effacer sans rature le nom de l’instituteur qui figurait sur la décision originale pour saisir les noms des demandeurs frauduleux » a expliqué M. Barro Mamadou.
Bien que le Ministère affiche toute sa détermination pour mettre à nu le réseau de faussaires et à sanctionner les enseignants indélicats, de nombreux professionnels de l’éducation estime que les enseignants ne devraient pas être les seuls à être sanctionnés. En effet nombreux sont ceux qui estiment que des têtes doivent aussi tomber à la Direction des Ressources Humaines car celle-ci était au parfum de ce lucratif business des fausses décisions d’affectation.

SUY Kahofi pour ExcelAfrica
02 avril 2013

Leave a Reply

Your email address will not be published.