CAMEROUN – L’Université de Douala ceinturée par les bars !

Ange-Raphael, le carrefour de l’université de Douala ne sera plus jamais seulement célèbre pour ses multiples photocopies, ses mini-cités, ses marées humaines d’étudiants, ses mototaxis…il est dorénavant aussi célèbre pour ses snack-bars et hébergements.

Autrefois si vous vous rendiez dans la ville et que vous vouliez sortir prendre un pot le soir, on vous aurait certainement indiqué la rue de la Joie de Deido. Le carrefour Ange-Raphael a été carrément rebaptisé « La nouvelle Rue de la Joie. » Vous avez le choix entre le DREAM , BEL AIR, PLANET, HOLYWOOD, SOLUTION, CENAT, ALPHA, FACEBOOK, DRAGON,VERDRON… pour vous détendre.

Les hommes d’affaires, c’est l’endroit par excellence pour investir. C’est la raison pour laquelle les lieux de divertissement y poussent comme des champignons. André, un homme d’affaire nous l’explique : « J’ai vite fait de m’endetter afin d’ouvrir un bar-grillade à Ange-Raphael il y a 6 mois. Je fais plus de chiffres que dans ma grillade de Deido. Tous les soirs c’est toujours des foules de personnes, comment ne pas faire du chiffre !»

Une fois au carrefour Ange-Raphael en soirée, vous constaterez que le lieu n’est plus seulement peuplé d’étudiants, mais vous y trouverez des adultes, des prostitués, des bandits… brefs les gens de la nuit. L’alcool y coule à flot, le poisson braisé et la viande grillée se vendent comme des petits pains. C’est là désormais que se célèbrent les joies et les peines des étudiants. Géneviève de dire « Nous avons pour habitude d’attendre que le cours commence dans un snack-bar, une fois que l’enseignant entre pour commencer un camarade de classe nous bipe pour nous avertir. Après les cours on se rend généralement dans un snack-bar autour d’une bière. »

Beaucoup d’étudiantes qui ont souvent de la peine à joindre les deux bouts à la fin du mois, exercent le métier de la nuit soit contre une bière ou contre quelques sous. Ce constat est fortement soutenu par un adulte. « Je préfère maintenant passer mes weekend à Ange-Raphael car je rencontre des jeunes étudiantes et je paie nettement moins cher plus qu’en ville. »

Cela fait plus d’un an que le préfet du Wouri a ordonné la fermeture de tous les snacks bars aux alentours de l’université, fort a été de constater que les bruits émis par ces derniers empêchaient le bon déroulement des cours dans les amphis. Mais quelques semaines plus tard, après plusieurs négociations entre l’administration et les exploitants des débits de boisson, les snack-bars ont été rouverts avec pour principale consigne de ne plus placer les haut-parleurs à l’extérieur afin de réduire les nuisances sonores.

Malgré la mesure prise par le préfet, rien n’a vraiment changé au Carrefour Ange-Raphael, il demeure toujours le lieu le plus chaud de la ville. Le campus de l’université de Douala a une image à part comparée aux campus paisibles et propices aux études des autres universités. L’ambiance et le divertissement ont vraiment pris le pas sur les études à l’université de Douala.

A.W. pour ExcelAfrica
6 avril 2013

Leave a Reply

Your email address will not be published.