CAMEROUN – Année scolaire, le dernier tournant

La plupart des établissements ont libéré leurs élèves au mois de mars dernier pour les congés comptant pour la fin du deuxième trimestre de l’année académique 2012-2013.

Les élèves bien contents de pouvoir un peu souffler pour certains, et de pouvoir se remettre à niveau pour d’autres, ont dû regagner les bancs le 8 avril 2013.

Pour ceux de la maternelle les enseignements n’ont pas changé car les enseignants de ces tout petits continuent de leur tenir la main pour éveiller leur esprit. Les activités continueront avec des dessins, de la peinture, des ateliers de récitation, de chant et de danse. Pendant les deux prochains mois les enseignants comptent mettre l’accent sur les exercices d’expression pour qu’une fois les vacances venues, « ils puissent être en mesure de former une phrase même si les mots ne sont pas bien prononcés » déclare Mme Hortence Ajung, directrice de l’école maternelle d’Up Station.

a-4-a-1 April 2013Au primaire et secondaire, les classes intermédiaires qui n’ont pas d’examen en fin d’année scolaire consacrent les deux prochains mois à : l’évaluation des deux premiers trimestres « pour voir avec eux ce qu’ils ont à faire pour relever leur niveau ou continuer d’avoir une bonne moyenne pour ceux qui ont été brillants ». En ce qui concerne les classes d’examen, le majorité d’entre eux ont déjà eu des sujets comptant pour la 5ème séquence pour le compte du 3ème trimestre. Pour eux, les premiers jours sont d’abord consacrés à la remise des copies corrigées, ensuite à la sélection des chapitres et cours important pour l’examen qu’ils ont à passer. Ces matières sont la biologie, la technologie, la philosophie ou les mathématiques, tout dépend de la série. Les enseignants espèrent qu’ainsi « ils auront tous les mêmes chances en allant se présenter à leur examen et nous auront accompli notre devoir ».

Vu que le temps est court et que l’échéance est proche, dans certains établissements on essaye de gagner du temps en multipliant les cours de rattrapage le weekend du matin jusque dans l’après-midi. Le weekend très tôt le matin vers 5h ou alors dans la soirée, les élèves consacrent ce temps au sport. Seul ou en groupe, ils exécutent les différentes épreuves physiques qu’ils auront à passer telles que la course de vitesse, la course de fond, le lancer de poids, le saut en hauteur et la gymnastique. Déjà tous les stades et les routes de Bamenda sont bondés de ces athlètes d’une période.

À l’université, les choses reprennent lentement car si certains en sont au rattrapage de certaines unités d’enseignement du premier semestre, d’autres ont déjà repris les cours dans divers enseignements. Avec le nouveau système d’enseignements LMD (licence- master-doctorat), il est désormais question de valider toutes les unités d’enseignements d’un niveau pour être admis au niveau supérieur. Les séances de rattrapage interviennent à la fin de chaque trimestre. Une note supérieure ou égale à 10/20 dans  l’ensemble des matières qui forment une unité d’enseignement, donne droit au notre de points de celle-ci.

À la fin de ce semestre, de nombreux étudiants changeront de casquette pour tendre la main à leurs jeunes frères en devenant des répétiteurs de différentes matières du secondaire, et tout cela pour le bonheur de ceux qui bientôt les rejoindront sur les bancs de l’université.

Salma Amadore pour ExcelAfrica
21 avril 2013

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *