CAMEROUN – Attention aux offres d’emploi affichées le long des rues

Si vous vous promenez à pied dans la ville de Douala, votre regard sera certainement frappé par les milliers d’affiches d’offres d’emploi le long de murs, des bacs à ordures, des poteaux électriques brefs sur tout objet pouvant recevoir une affiche. Peut-être on vous remettra des tracts  sur lesquels sont mentionnées plusieurs offres d’emploi.

Ce sont généralement des offres qui ne précisent pas la société encore moins le profil recherché mais qui insistent généralement sur le salaire exorbitant que recevront les futures recrues. Ces emplois sont généralement libellés sur le modèle «  Une ONG américaine recrute des jeunes camerounais. Salaire allant de 50 000FCFA à 150 000FCFA »  « Recrutement urgent par M X contact…. »

Il s’agit généralement de la vente de certains produits de santé et de beauté locaux ou en provenance d’Asie ou du marketing de réseau.

L’émission regard social diffusée sur une chaine de télévision camerounaise  a mis de la lumière sr ce phénomène. Plusieurs jeunes gens victimes de cette arnaque ont témoigné sur le plateau. C’était des personnes qualifiées qui se sont fait d’ailleurs arnaquer. Une d’entre elle titulaire d’un Bac en industrie d’habillement  tellement prisé sur le marché de l’emploi malgré le refus des parents s’est réduite en commerciale des produits de santé et de santé en provenance d’Asie. L’entreprise était fictive et le patron  utilisait ses employés sans les rémunérer. C’est après deux ans d’esclavage qu’elle est revenue dans la réalité.

A-t-on même appris que ces bourreaux utilisent des pratiques ésotériques et mystiques  pour endormir l’esprit de leurs victimes et les exploiter à leur guise.

Faisons gaffe avant que le gouvernement ne prenne des mesures correctives sachons que les vrais emplois ne courent pas les rues !

A. W. pour ExcelAfrica
Juillet 2013

 

 

 

One Reply to “CAMEROUN – Attention aux offres d’emploi affichées le long des rues”

  1. je suis la fille donc vous parler diplomer en ih mais je suis toujours a la recherche du travail

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *