BANQUE – Guerre à Wall Street pour recruter les jeunes analystes financiers

De plus en plus de jeunes se détournent des métiers de la finance au profit de la technologie et des start ups. Face à ce désistement, à Wall Street, le petit nombre d’analystes financiers qui reste sur la place est fortement courtisé par les cabinets  de recrutement. En effet, c’est la guerre entre les cabinets de recrutement pour attirer les jeunes analystes financiers qui sont en train de terminer leur contrat de deux ans avec les grandes banques de la place. La demande se porte en priorité sur les jeunes diplômés des grandes universités américaines et qui ont été embauchés comme analystes financiers par les grandes banques pour un contrat de deux ans. Ils sont activement recherchés par les compagnies qui font du private equity. S’ils sont embauchés, ils pourront gagner ente 250,000 et 300,000 dollars par an.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *