NIGER – Un hippopotame attaque une pirogue et tue douze écoliers

Certains des élèves habitent sur la rive droite du fleuve Niger et doivent donc emprunter une pirogue pour se rendre dans leur école sur la rive gauche. C’est au cours d’un de ces voyages habituels que douze d’entre eux ont été tués cette semaine, non lieu de la capitale Niamey, selon un bilan publié, ce mercredi, par les autorités nigériennes.

En cause, un hippopotame qui se trouvait près de l’embarcation sur laquelle se trouvaient dix-huit personnes et qui l’a renversée. On ignore si les victimes sont mortes noyées ou, pour certaines d’entre elles, ont été directement victimes de l’animal.

Les hippos peuvent attaquer des vaches

Des troupeaux d’hippopotames, à la recherche d’herbes fraîches et d’eaux peu profondes, s’aventurent régulièrement près de la capitale Niamey, y semant la panique. En 2003, l’un de ces animaux a même du être abattu par les agents de l’environnement après avoir mortellement mordu un adolescent sur la rive du célèbre fleuve africain.

Lorsqu’ils sont accompagnés de bébés, les hippos sont souvent plus agressifs et s’attaquent même régulièrement aux vaches qui viennent brouter sur les rives, selon un spécialiste.

L’animal coupable sera abattu

La ministre de l’Enseignement s’est rendue dans le village d’où étaient originaires les enfants afin de présenter ses condoléances aux familles, exprimant sa «peine immense».

De son côté, le gouverneur de la région de Tillabéri (Ouest du pays) a indiqué que des ordres avaient été donnés pour que l’animal soit identifié et abattu.

AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *