Ces parents qui agacent les professeurs

Depuis longtemps, les médias traitent des enfants-rois, ces garçons et filles qui obligeraient les adultes à répondre à toutes leurs volontés. Mais depuis quelques années, le corps professoral se plaint plus souvent de la présence de parents-rois, des parents qui protègeraient à tout prix leur progéniture et jugeraient constamment de façon négative le travail des professeurs.

Que les parents fassent partie de la vie de l’enfant n’est pas problématique pour les enseignants. Au contraire, la cellule familiale peut être une alliée de taille qui permet de consolider l’apprentissage fait en classe. Le problème, c’est quand ceux-cidemandent sans arrêt des révisions de note, d’aplanir les difficultés que pourraient rencontrer leur enfant, etc. Un débat qui aliment les médias depuis quelques années.

Une relation tendue

Difficile de dire d’où viennent les parents-rois. Ils pourraient être le fruit d’une époque plus individualiste ou d’une approche plus clientéliste de l’école. Une chose est sûre, ces adultes – qui sont en règle générale l’exception – créent chez les professeurs une tension de plus en plus palpable dans les différents articles sur le sujet. Même les directions y goûtent; les incidents violents envers eux étant un peu plus nombreux dans les dernières années. Suite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *