Le nombre d’étudiants africains en Arabie saoudite a triplé

Ils ont la bougeotte et sont deux fois plus mobiles que la moyenne mondiale. Avec 373 000 étudiants ayant quitté leur pays pour poursuivre leurs études à l’étranger, l’Afrique représente plus d’un jeune en mobilité sur dix dans le monde. Campus France, agence française pour la promotion de l’enseignement supérieur, a présenté le 7 novembre une étude sur la mobilité internationale des étudiants africains. Si longtemps la destination France a été une évidence, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Nigeria, Maroc, Algérie, Cameroun, Zimbabwe, Tunisie et Kenya. Ces sept pays concentrent à eux seuls la moitié des Africains partant à l’étranger pour y poursuivre leurs études. La concurrence à laquelle se livrent les différents pays pour attirer cette population, qui représente un investissement rentable tant au niveau commercial que politique, est rude. Si l’Europe reste la destination privilégiée pour près de la moitié de ces étudiants, elle perd du terrain.

En savoir plus sur Le Monde

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *