A Madagascar, on mise sur les jeunes entrepreneurs

L’un des objectifs de l’Organisation internationale de la Francophonie, c’est d’encourager les jeunes à entreprendre. Dans cette optique, l’OIF a aidé deux Malgaches à la création du premier incubateur du pays. Sa spécificité ? Aider à développer l’entrepreunariat social et solidaire.

A Madagascar, à part quelques associations, il n’existait pas de véritable plateforme d’aide aux chefs d’entreprise. Aujourd’hui, une dizaine de jeunes bénéficient d’un accompagnement et d’un réseau. L’idée est aussi de créer une communauté d’entrepreneurs qui pourrait insuffler une nouvelle dynamique économique.

Autour la table ce jour-là, des jeunes entrepreneurs et porteurs de projets qui se rencontrent et échangent. Nous sommes dans le premier incubateur d’entreprise malgache : un espace mis à disposition par l’Organisation internationale de la Francophonie, où l’on peut être appuyé gratuitement dans l’élaboration d’un projet éco-responsable. Une nécessité dans un pays où entreprendre est difficile. Suite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *