(2) Rappel historique

Les origines de Boston remontent à 1630 lorsqu’un petit groupe de pèlerins anglais vint s’établir dans la péninsule. Foyer du puritanisme américain (protestantisme rigoriste), la ville fut aussi l’un des principaux centres d’opposition à la colonisation britannique et c’est le lieu où en 1773, éclata la guerre d’indépendance qui allait conduire à l’avènement des Etats-Unis en 1776.

Capitale intellectuelle et artistique de la Nouvelle-Angleterre, Boston a donné aux Etats-Unis nombre de leurs premiers grands inventeurs, écrivains et artisans : Phyllis Wheatley (1753-1784), première poétesse afro-américaine, Nathaniel Hawthorne (1804-1864), le premier auteur américain de nouvelles, Benjamin Franklin, Samuel Morse, Alexander Graham Bell, Ralph Waldo Emerson, Henry Wadsworth Longfellow, Edgar Allan Poe ou encore Henry James.

Leave a Reply

Your email address will not be published.