Haïti-éducation :Yélé-Haïti offre des bourses d’études aux enfants de Port-de-Paix

Haïti-éducation :Yélé-Haïti offre des bourses d’études aux enfants de Port-de-Paix
11 octobre 2006
Source: http://www.haitipressnetwork.com

La fondation Yele Haïti, de la star internationale du Hip-Hop d’origine haïtienne, Wyclef Jean, a octroyé le 10 octobre dernier plus de 500 bourses d’études à des enfants de la ville de Port-de-Paix.

Les frais et fournitures scolaires de 503 enfants de Port-de-Paix (Nord-ouest d’Haïti) sont pris en charge par la Fondation de Wyclef Jean, Yele-Haïti, pour l’année académique 2006-2007 grâce à des fonds concédés par la compagnie de téléphonie cellulaire privée Comcel, établit en Haïti depuis 7ans.

Le volet éducatif de « l’initiative-Yélé » dispose en tout de 6 mille huit cent (6800) bourses destinées à des jeunes défavorisés de Port-au-Prince, du Cap-Haïtien, des Cayes, de Port-de-Paix et des Gonaïves. Il inclut aussi des séminaires de formation à l’intention d’enseignants. Une dizaine de bourses universitaires est également octroyée à des jeunes de milieux modestes.

Antoine Levelt, directeur exécutif du Fonds de parrainage national, instance chargée de l’administration des bourses, a félicité la Comcel « une entreprise citoyenne » qui a accordé une enveloppe de 360mille dollars pour le projet éducatif de Yélé-Haïti. M. Levelt a remis également des certificats aux directeurs des onze établissements d’où proviennent les sélectionnés réunis pour l’occasion sur la cour de l’école nationale Saint-Joseph de Port-de-Paix.

La cérémonie de remise des certificats s’est tenue en présence du Maire de Port-de-Paix, Morange Petit, des représentants du Ministère de l’éducation nationale dont le délégué départemental du Nord-ouest, Henry-Max Thélus et l’inspectrice principale Gerta Jean-Baptiste qui ont eu des mots de gratitude envers Wyclef Jean et de sa fondation. Mme Jean-Baptiste a salué en l’artiste « un haïtien authentique ».

Partenaire de Yele-Haïti depuis sa fondation en janvier 2005, la Comcel a favorisé cette même année, la distribution de 3.600 bourses à des écoliers des Gonaïves peu après le passage de la tempête tropicale Jeanne sur cette ville en septembre 2004.

« La compagnie a versé le montant global d’un million de dollars américains pour financer 10 projets parmi les 18 actuellement en cours », a précisé Marie-Louise A. Russo la responsable des relations publiques de Comcel-Voilà. Les autres projets touchent les domaines de la santé, de l’environnement et du développement communautaire.

Les initiatives de ce genre sont certes nobles et doivent être encouragées de la part d’entreprises privées mais ne peuvent occulter le devoir de l’Etat haïtien de mettre en place une politique éducative appropriée en vue d’insérer dans un délai raisonnable près d’un million d’enfants encore tenus à l’écart du système scolaire .

Vantz Brutus

Leave a Reply

Your email address will not be published.