RDC – Dungu: sous la hantise des attaques de la LRA

Dungu: sous la hantise des attaques de la LRA, déplacement massif de la population de Ngilima

Un déplacement massif de la population du poste d’Etat de Ngilima, à 45 kilomètres au nord-ouest du territoire de Dungu dans la Province Orientale, a été signalé depuis trois jours, a indiqué, vendredi 1er octobre, président de la société civile locale. Toutes ces personnes en provenance de Ngilima, dont le nombre n’est pas encore connu, se dirigent vers Dungu centre. Elles redoutent, selon elles, les attaques des éléments de la LRA signalées dans cette région.

Les habitants de Ngilima quitteraient leur milieu craignant la présence des rebelles ougandais de la LRA, après l’assassinat d’un homme et de son épouse le 28 septembre, a indiqué le président de la société civile locale de Dungu.

La cité de Ngilima risque de se vider de sa population, a estimé la même source, citant le chef de collectivité.

Le président de la société civile a dit avoir rencontré, à cet effet, le commandant de la zone opérationnelle des FARDC de Dungu.
Ce dernier lui a affirmé que des opérations militaires pour traquer ces rebelles ougandais se poursuivent et ne comprend pas pourquoi la population se déplace massivement.

Vendredi, une panique a été observée chez les habitants du quartier Bamokandi à Dungu centre.

Selon les témoins, ces personnes s’apprêtent à quitter leur quartier après avoir constaté l’arrivée massive de la population des localités de Limayi, Taduru, Nabiongo et Katalika, à 17 et 45 kilomètres de Dungu centre.

Copyright Radio Okapi
2 Octobre 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published.