Un demi-million de femmes meurent chaque année des suites de leur grossesse

Un demi-million de femmes meurent chaque année des suites de leur grossesse
Le Figaro – [08/04/05]
Chaque année, dans les pays en développement, 529 000 femmes meurent au cours de leur grossesse, en couches ou juste après l’accouchement. Ces chiffres ont été dévoilés hier par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) à l’occasion de la journée de la santé. En Afrique subsaharienne qui compte les taux de décès les plus élevés, la mortalité maternelle touche une femme sur 16, elle ne concerne qu’une femme sur 2 800 dans les pays riches. L’OMS affirme que si certains pays ont réussi à endiguer leur taux de mortalité maternelle comme la Malaisie, la Thaïlande ou l’Égypte, la situation s’est détériorée dans d’autres régions. En cause : l’effondrement des systèmes de santé, les crises humanitaires, l’extension du sida.
C’est lors de la grossesse que surviennent un quart des décès. Et le sida joue ici une place prépondérante. Alors que 2,2 millions de femmes atteintes de la maladie donnent naissance chaque année, le sida augmente les risques de complications pendant la grossesse. Fragilisée, la femme développe plus facilement la malaria ou des infections du type de la tuberculose…

Leave a Reply

Your email address will not be published.