Un investissement qui ne s’improvise pas

Bourses, aides, prêts, c’est un véritable plan de financement que tu vas devoir monter pour financer ton MBA et ses frais annexes. Il est souvent le résultat de la combinaison de plusieurs sources de financement dont les prêts bancaires, les prêts familiaux, tes économies personnelles, les bourses ou prêts d’honneur. Sache que les aides financières sont peu nombreuses. A cela s’ajoute le fait que tu ne seras pas payé, pour la majorité d’entre vous du moins, pendant ta scolarité et que tu dois te loger sur, ou à proximité du campus. D’autres devront envisager de s’expatrier, seul ou en famille.

Donc, tu dois étudier ton budget prévisionnel de près, et surtout si tu pars étudier à l’étranger, ne rien oublier : logement, nourriture, transports, assurances, ordinateur portable, logiciels, livres… autant de frais annexes qui peuvent plus que doubler les simples frais de scolarité.

La majorité des étudiants financent leur MBA par leurs propres moyens, la plupart grâce à des prêts bancaires ou familiaux. Une pression supplémentaire qui ne laisse pas de place à l’erreur. Renseigne-toi auprès d’anciens étudiants, leurs conseils et témoignages t’aideront à y voir clair et à mener à bien cette délicate opération.

Si le sacrifice demandé peut faire réfléchir, il faut le resituer dans un contexte d’investissement et de pari sur le futur. En effet, entreprendre un MBA, c’est aussi misé sur un bond salarial après ta formation. Le jeu en vaut la chandelle, à condition d’être patient et d’accepter de redevenir quelques temps l’étudiant que tu étais. Par ailleurs, certaines entreprises remboursent les frais d’études de leurs employés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.