Enfants de MRE : Nouveau délai pour déposer une demande de bourse

Le ministère de la CMRE a repoussé au 10 mars la date limite pour déposer des demandes de bourses. Quatre conditions sine qua non pour l’obtenir : réaliser des études supérieures, être l’enfant de Marocains résidants à l’étranger, être en difficultés économiques est sociales et faire preuve d’un bon niveau scolaire. Début février, le ministère avait déjà reçu 600 dossiers de candidature.

Le délai de dépôt de dossier de candidature pour obtenir des bourses, au titre de l’année 2010-2011, a été prolongé jusqu’au 10 mars 2011. L’objectif n’est pas de recueillir plus de candidatures, selon Jaffar Debbarh, directeur du pôle social et éducatif du ministère, mais d’être équitable vis-à-vis de certains étudiants qui n’ont pu obtenir leur certificat d’inscription à temps. « L’attestation d’inscription est un document obligatoire pour espérer obtenir une bourse or une grève des professeurs universitaires a retardé les inscriptions dans les facultés algériennes », explique Jaffar Debbarh.

Début février, le pôle social et éducatif avait déjà reçu plus de 600 dossiers auxquels s’ajoute le renouvellement des bourses octroyées l’an dernier. En 2010, année de lancement du dispositif, le ministère de la CMRE avait reçu, au total, 530 demandes de bourse sur les 1000 potentiellement attribuables. « 30 ont été refusées car elles émanaient de jeunes Marocains partis faire leurs études à l’étranger et non d’enfants de Marocains résidant à l’étranger », explique Jaffar Debbarh.

Les bourses versées par le ministère de la CMRE sont prélevées sur le budget du ministère de l’éducation. Le montant est fixé à 10 120 DH pour des étudiants MRE en licence et 15 672DH en master et doctorat, pour toute l’année. Au total, en 2010, plus de 5 millions de DH ont été versés dans ce cadre, contre 7 millions disponibles pour 1000 bourses. Chaque année la somme disponible augmente de 7 millions de DH pour couvrir à la fois le renouvellement des bourses des étudiants qui poursuivent leurs études et les nouvelles demandes des étudiants qui débutent leur cursus universitaire.

A l’heure actuelle, les bourses sont attribuées pour 90% à des étudiants en licence, 6% en master et 2% en doctorat. Les bénéficiaires sont éparpillés dans le monde entier. Les demandes viennent, notamment, de Palestine, d’Allemagne, de Mauritanie, d’Ukraine et d’Arabie Saoudite.

Source: Yabiladi, 17/02/2011

Leave a Reply

Your email address will not be published.