L’aéronautique en quête d’ingénieurs et de techniciens

Ciel durablement dégagé dans l’aéronautique : le secteur devrait attirer plus de 10 000 personnes cette année. Des constructeurs d’avions comme Airbus et Dassault, des motoristes tels que Snecma, des fournisseurs d’équipements électroniques et autres spécialistes de l’entretien et de la maintenance sont très demandeurs de nouvelles recrues. En effet, cette année, la conjoncture est au beau fixe dans le secteur. Airbus a commencé l’année avec un contrat des 180 appareils achetés par la compagnie indienne IndiGo et annoncé 3 000 embauches, dont 1 500 en France. Selon le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas), au moins 8 000 personnes seront recrutées d’ici la fin de l’année, dont plus de la moitié d’ingénieurs et cadres. Selon Claude Bresson, directeur des Affaires sociales et de la formation du Gilas (le Groupement des industries aéronautiques et spatiales), plus de 10 000 personnes seront embauchées cette année, dont un quart de jeunes diplômés.

(Le Parisien, 11/5/2011, Jean-Marc Engelhard )

Leave a Reply

Your email address will not be published.