FORMATION A DISTANCE – Le Sénégal accueillent ses premiers spécialistes en E-learning

L’intégration des Tics dans l’enseignement sera bientôt effectif au Sénégal. Le ministère de l’éducation vient d’accueillir ses premiers spécialistes en E learning. Ils ont reçu hier , mercredi leurs diplômes. C’était à l’occasion de la première conférence organisée par la coopération Suisse en E leayning (Coselearn), partenaire du ministère de l’éducation.

Le Sénégal a accueilli sa première génération de spécialistes en E learning. En effet, 30 personnes composées d’inspecteurs, d’enseignants et de professeurs ont reçu hier, mercredi leurs parchemins. C’était à l’issue d’une formation de 09 mois sur le E learning qui leur a été dispensé grâce à un partenariat entre le ministère de l’enseignement Préscolaire, Elémentaire, Moyen Secondaire et des Langues Nationales par le biais de la Direction de Formation et de la Communication (Dfc)  et la Coopération Suisse en E learning (Coselearn). La remise de ces diplômes a été effectuée dans le cadre de la première conférence de Coselearn au Sénégal..

Selon Bernard Comby le président de wWiddoo Learning, “ la société de l’information nous offre la solution novatrice en misant sur les ressources humaines pour sortir du sous développement”.  M.Comby a ajouté que “ Hier la terre était plate, puis ronde aujourd’hui elle ressemble à une toile où se trouve des ordinateurs et des téléphones portables qui s’inter connectent. C’est pourquoi l’apanage du savoir n’est plus celui du riche mais il est aussi celui des pauvres”.

Pour Kalidou Diallo, le ministre de l’éducation, “  l’intégration des Tics dans l’enseignement repose sur l’équipement, la formation des différents acteurs de l’éducation et la gestion du dispositif”. C’est dans le cadre de cette intégration qu’il dira que ”la deuxième phase du Pdef au Sénégal sera orientée vers la qualité et cela passe par la formation des enseignants dans les Tics”. A l’en croire, “ les Tics contribuent à l’économie des connaissances”. D’où la nécessité de prendre en compte la “formation initiale , la formation continue et la formation tout au long de la vie”.

Quant à Abdoulaye Diatta le directeur de la Formation et de la Communication, “ cette expérience est arrivée à maturité ce que nous voulons c’est que chaque centre ait son enseignement à distance”.

16 juin 2011

http://www.sudonline.sn

Leave a Reply

Your email address will not be published.