LIBYE – Des étudiants musulmans appellent Wade à observer la neutralité entre Kadhafi et les rebelles

Dakar — Les étudiants disciples de Baye Niasse invitent le chef de l'Etat Abdoulaye Wade, par ailleurs président en exercice de l'Organisation de la conférence islamique (OCI), à observer la neutralité entre le gouvernement libyen et les rebelles du Conseil national de transition (CNT), en guerre depuis plusieurs mois.

"Nous invitons notre compatriote le président Abdoulaye Wade, président en exercice de l'OCI, à adopter une attitude neutre sur la crise en Libye", a dit Ousmane Sokhna, président du "dahira" (association islamique) des étudiants disciples de Baye Niasse, lors d'une conférence de presse.

"C'est vrai qu'il [Wade] a déjà reconnu le Conseil national de transition (CNT) en lui autorisant l'ouverture d'une représentation diplomatique à Dakar. Mais, cette décision est celle d'Abdoulaye Wade, président de la République du Sénégal, pas celle du responsable de la Conférence islamique", a commenté M. Sokhna.

"Dans quelques jours, a-t-il ajouté, se tiendra à Dakar la conférence mondiale des oulémas. Nous demandons au président en exercice de l'OCI Abdoulaye Wade, qui doit présider cette rencontre islamique, d'adopter une position neutre et positive, qui sera celle de l'OCI."

"Nous l'invitons à être médiateur entre le Conseil national de transition, qui est le camp des insurgés, et celui de Mouammar Kadhafi", le président libyen, a affirmé Ousmane Sokhna.

Selon le porte-parole des étudiants disciples de Baye Niasse, la solution à la crise libyenne ne sera "pas au bout des armes". Elle sera trouvée grâce "à la négociation et au dialogue conciliateur".

Kadhafi est, depuis 1969, président de la Libye, pays riche en pétrole. Depuis plusieurs mois, son régime est secoué par les rebelles du CNT, qui veulent son départ du pouvoir.

3 juin 2011

Source: http://www.aps.sn/

Leave a Reply

Your email address will not be published.