ALGERIE – Résultats du BAC : Un taux de réussite supérieur à 61 %, prédisent les correcteurs

Les délibérations, les attestations de succès ainsi que les relevés de notes seront signés et transmis aux directions de l’éducation.

Les délibérations,  les attestations de succès ainsi que les relevés de notes seront signés et transmis aux directions de l’éducation. 

Pour calmer les inquiétudes des candidats, des professeurs qui ont participé à la correction des copies estiment que les candidats au baccalauréat de cette année ont autant de chance de réussir que ceux de l´année dernière où l´on a enregistré plus de 61% de réussite. « Il y a des copies qui ont mérité des notes complètes en maths et d’excellentes moyennes en physique et en  sciences. Les candidats ont,  dans l´ensemble, bien répondu aux questions des différents sujets », nous a confié hier, M. Baghdali, inspecteur de l’éducation nationale.

Il faut dire qu’avec un programme d'éducation réformé qui semble d'ores et déjà  porter ses fruits, l'Algérie affiche des résultats prometteurs, dépassant ceux de l’année précédente.  Avec de pareils pourcentages, le secteur espère ainsi continuer à voir des résultats aux différents examens de fin d’année scolaires, notamment en ce qui concerne le BAC qui prépare pour les études universitaires, tout aussi satisfaisants pour les années à venir.

Rendez-vous est donc donné  pour le 10  juillet prochain,  pour savoir si les efforts des 496.665 candidats inscrits pour la session 2011 seront récompensés ou non.
Dans ce contexte, le ministre de l’Éducation nationale, M. Boubekeur Ben-bouzid, avait annoncé récemment que, contrairement aux années précédentes,  les résultats du Bac 2011 seront affichés uniquement dans les lycées sans associer un quelconque opérateur de téléphonie mobile.

Les délibérations, les attestations de succès ainsi que les relevés de notes seront immédiatement après, signés et transmis aux directions de l’éducation. Ces dernières  se chargeront de les remettre aux concernés avant le lancement des inscriptions universitaires.

D’ici là, Nadia prend  les choses avec philosophie. : « Ce qui est fait est fait, on ne peut pas revenir en arrière, même s’il est vrai que j’ai un peu tendance à repasser dans ma tête le film des épreuves subies ».

En tout état de cause, les résultats seront rendus publics par affichage dans les différents établissements d’enseignement secondaire dimanche prochain si on se réfère à la déclaration du ministère de l’Education nationale. Ils seront également disponibles sur les sites de l’Office national des examens et concours (ONEC). C’est du moins l’instruction du ministre de l’Éducation nationale, M. Boubekeur Ben-bouzid qui a annoncé  que les résultats du Bac cette année seront affichés uniquement dans les lycées, sans associer un quelconque opérateur de téléphonie mobile, comme ce fut le cas les années précédentes.

En attendant, nos jeunes candidats passent leur temps à  dialoguer avec leurs  fa-milles et leurs  amis qui les soutiennent dans cette attente. Cette période d’inactivité, après des mois de scolarité, de révision et de travail  intense, n’est pas des plus faciles à gérer.

Alors qu’ils avaient  pour habitude de remplir leur temps par les  révisions, ils  découvrent avec délectation une certaine oisiveté qui leur fait pourtant peur. « Je ne sais plus comment occuper mon temps. Je stresse. J’attends les résultats avec impatience. Mais plus la date approche, plus     j’angoisse encore et même davantage… », avoue Nadia.
Depuis l’accomplissement de la dernière épreuve, la plupart des candidats ne savent plus s’ils doivent pousser un ouf de soulagement ou un cri de détresse… Pourquoi pas un cri  de joie ?
 

Sarah SOFI

5/7/2011
Source: http://www.elmoudjahid.com/
 

Leave a Reply

Your email address will not be published.