GABON – 2546 admis d’office au baccalauréat

Selon des informations provenant de la direction générale des examens et concours, 2546 candidats sur 18 572 ont gagné d’office leur baccalauréat, à l’issue du premier tour de cet examen. 6975 candidats attendent d’être fixés sur leur sort, après le second tour du Bac, lequel débute jeudi dans les différents centres d’examen.

Sur 18 572 inscrits, 2 546 candidats ont gagné d’office leur baccalauréat. 6 975 repartent en piste dès jeudi prochain pour tenter de combler l’écart et enfin empocher le diplôme qui leur ouvrira les portes de l’enseignement supérieur.

A ce titre, la préparation des candidats admissibles sera organisée dans les différents centres d’examen sous l’encadrement de répétiteurs choisis parmi les enseignants, conseillers et inspecteurs pédagogiques de chaque spécialité, sans pour autant que lesdits répétiteurs soient évaluateurs dans les mêmes centres d’examen.

A ces répétiteurs-encadreurs pédagogiques, seront associés des psychologues, notamment ceux de l’institut pédagogique national, aux fins qu’ils apportent aux candidats des ultimes et pertinents conseils et plus de maîtrise de soi.

Cet encadrement multiforme aura lieu du mardi 19 juillet au mercredi 20 juillet 2011. La matinée de jeudi 21 juillet sera consacrée au repos des candidats. Et ce même jeudi, à 14 heures commenceront les épreuves du 2e tour dans tous les centres d’examen jusqu’au dimanche 24 juillet 2011 à 12 heures. Les résultats de cette ultime phase seront affichés à partir de dimanche soir jusqu’au lundi 25 juillet 2011.

Le surcroit financier de cette mesure, consistant à offrir plus de chance aux admissibles, grâce au renforcement de leurs capacités, sera pris en charge par le gouvernement, au bénéfice des personnels qui seront sollicités pour cette mission spéciale.

Rappelons que l’année dernière, le taux de réussite au baccalauréat était de 06,01% d’admis office, soit 952 sur 16 068 candidats au 1er tour. Le taux de candidats ajournés dès le premier tour était de 63,80% au cours de la même année, alors qu’il se trouve à 47,97 % en 2011.

MERCREDI 20 JUILLET 2011 / PAR PIERRE ERIC MBOG BATASSI

Afrik.com – L’actualité de l’Afrique noire et du Maghreb

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *