CAMEROUN – Prime d’excellence : Début des paiements à l’Université de Maroua

Pour la deuxième année consécutive, les bénéficiaires passent à la caisse depuis hier.

Ce sont en tout 6.851 étudiants, triés dans les deux écoles de formation de l’Université de Maroua (Uma), notamment l’Ecole normale supérieure (Ens) et l’Institut supérieur du Sahel (Iss), qui sont concernés par la prime d’excellence attribuée par le chef de l’Etat aux meilleurs étudiants des universités camerounaises pour le compte de l’année académique 2009-2010. 
Ainsi, ceux qui avaient le profil leur permettant de «toucher» la manne présidentielle étaient tout sourire en cette période de rentrée de stage académique et de soutenances où, disent-ils, les poches sont vides. Dès le matin de ce jeudi 28 juillet 2011, les derniers étudiants qui voulaient s’assurer que leurs noms figuraient effectivement sur la liste définitive retenue à cet effet se bousculaient encore devant les babillards au campus de l’Iss, l’un des deux sites de paiement logé à la direction de cet établissement d’enseignement supérieur.

«On ne sait jamais ! Tous les étudiants ne sont pas automatiquement chanceux. Il faut aussi se rassurer pour être à l’abri de toute surprise. On ne connait pas exactement les critères qui ont présidé au choix des bénéficiaires parce que plusieurs autres étudiants n’y figurent pas», laisse entendre un étudiant de l’Iss. «Ceux qui avaient droit à la prime de 50.000 Fcfa sont essentiellement les étudiants arrivés en fin de formation, les meilleurs de deuxième année du premier cycle, ceux qui auront validé la totalité de leur unités de formation, et surtout ceux qui ont payé la totalité de leurs droits universitaires», précise le vice-recteur chargé du contrôle interne et de l’évaluation à l’Iss, Benoit Loura. 
Ce qui n’exclut donc pas qu’une bonne partie des meilleurs étudiants de cette université, à l’effectif particulièrement pléthorique, soit resté en marge de cette opération. M. Loura indiquait déjà la veille de l’opération de paiement, que les bénéficiaires devraient logiquement montrer patte blanche avant de passer à la caisse. Il précisait :

Promesse électorale
Le paiement à l’Ens et à l’Iss a débuté simultanément vers 11 heures, devant une population estudiantine innombrable. La pluie qui s’est abattue le matin a, apprend-on, retardé quelque peu le début de l’effectivité de cette opération. Chaque site disposait de trois guichets distincts, tenus par des «trésoriers payeurs généraux (Tpg)» d’un moment. «Le temps de procéder aux derniers réglages, de s’assurer d’un certain nombre de dispositif sécuritaire et de bien tenir nos fiches», explique une guichetière. 
Compte tenu de la masse importante des bénéficiaires, l’opération, selon notre source, devra s’étendre sur plusieurs jours. Mais c’est déjà l’euphorie générale pour «les enfants chéris de Paul Biya» qui ont abondamment servi du «merci» au président de la République. Beaucoup d’entre eux, interrogés sur cette prime, lui ont d’ailleurs donné rendez-vous dans les urnes lors de la prochaine présidentielle. Un grand coup électoral pour le président national du Rdpc, puisque l’Uma, l’une des plus jeunes universités d’Etat, et fruit d’une promesse électorale antérieure, est située au coeur de son principal grenier électoral.

L’année dernière, c’étaient plus de 2.500 étudiants finissants de l’Uma qui ont bénéficié de la même prime d’excellence universitaire initiée par Paul Biya. Laquelle prime allouée à l’Université de Maroua s’élève cette année à 342 550 000 Fcfa.
C’est mardi 26 juillet dernier que le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) Jacques Fame Ndongo a ordonné le virement, dans les trésoreries régionales de rattachement des agences comptables, du paiement de la prime à l’excellence aux étudiants méritants des universités camerounaises pour le compte de l’année académique 2009-2010. 
Après l’Uma hier, c’est au tour des étudiants méritants des universités de Bamenda (annoncée en décembre dernier à l’occasion de la célébration du cinquantenaire des armées dans la capitale régionale du Nord-Ouest, mais dont l’ouverture n’a pas encore été officialisée), de Buea, de Douala, de Ngaoundéré, de Yaoundé I et II de passer aujourd’hui à la caisse. Le 4 août prochain, ce sera au tour des établissements privés d’enseignement supérieur, pour les meilleurs étudiants reçus aux examens nationaux.

Jacques Kaldaoussa

From my Trip to Cameroon: Fashion, Shoes, 6pm and FinishLine.com

29/07/2011

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *