RDC – Nouveau système éducatif

Nécessité d'intégrer la loi sur les droits des enfants – Intégrer la récente loi portant sur la protection des droits de l'enfant dans le nouveau système éducatif congolais. Tel a été l'objectif majeur de la formation organisée par l'ONG DCI à l'attention des inspecteurs du ministère de l'EPSP. Le vice-ministre en charge de l'enseignement professionnel, Arthur Sedea, a clôturé le mardi 2 août 2011 la formation sur le respect et application de la loi du 10 janvier 2009 portant protection des droits de l'enfant.

Tout en exprimant la volonté du gouvernement de concrétiser la principale recommandation de la formation, celle d'intégrer la loi relative à la protection des droits de l'enfant dans le nouveau système éducatif congolais.

Une autre recommandation formulée par les participants a appelé à reconnaître que les droits des enfants soient indivisibles et indépendants. Quatre-vingts inspecteurs généraux, inspecteurs principaux et leurs adjoints ainsi que vingt membres de l'ONG «Defence for Children International» (DCI), ont pris part à cette formation qui s'est tenue du 25 juillet au 2 août 2011 au Centre lassalien dans la commune de Kintambo.

Faisant la synthèse de la formation, le professeur Tsasa-Tsasa Charles, directeur exécutif de DCI/RDC a fait savoir que l'objectif majeur était d'intégrer la récente loi portant protection des droits de l'enfant dans le nouveau système éducatif congolais.

La formation visait aussi à former les inspecteurs de l'EPSP sur l'élaboration des projets des rapports initiaux, périodiques, alternatifs et de l'examen périodique universel (EPU) au sein du Conseil des droits de l'Homme des Nations unies et de l'Union africaine ; à former les inspecteurs dans le domaine des droits de l'enfant ; à impliquer tous les acteurs pour l'application des droits de l'enfant et de la récente loi portant protection de l'enfance.

Les participants ont suivi plusieurs communications à cet effet. Il y a eu un discours d'orientation par l'inspecteur général, chef du corps Djamba Kaombe Michel ; une communication de l'avocat général de la République sur le thème «Pourquoi une loi relative à la protection de l'enfance en RD Congo.

Les avancées significatives et ses contraintes»; l'UNICEF a donné son point de vue sur la question : «Que faire au niveau de l'éducation ?» ; le vécu quotidien d'un enfant victime de conflit avec la loi à Kinshasa, cas de la prison centrale de Makala; nouvelle vision du nouveau système éducatif congolais selon les états généraux de l'éducation organisés au Palais du peuple en avril 1996 par le professeur Epe Gambwa Jacques…

Dans leur mot, les participants ont remercié toutes les structures qui se sont impliquées dans l'organisation de cette formation. «Nous sortons d'une formation contenant de nombreux enseignements relatifs aux droits de l'enfant dans le nouveau système éducatif congolais. Nous nous sentons obligés de partager les enseignements reçus avec les autres », ont-ils dit.

Raymonde Senga Kosi

Le Potentiel

04/08/2011

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.