SENEGAL – Le wolof supplante le français au Sénégal

La langue wolof s'impose dans les écoles, les entreprises ou l'Internet, au détriment du français.

Au Sénégal, la langue wolof est en passe de s'imposer comme langue nationale. À l'origine il s'agit de la langue des Wolofs, ethnie qui regroupe 45 % de la population. Mais elle est en train de devenir la « lingua franca », intégrant des éléments de français, d'anglais et d'arabe. À l'inverse le français est de moins en moins utilisé, voire parlé, par la population.

De langue ethnique, le wolof est en effet en train de devenir une langue nationale, de se désethniciser, comme le souligne le sociolinguiste norvégien Kristin Vold Lexander. Fait révélateur, au cours de la contestation citoyenne qui touche le pays depuis 2010, le fils du chef de l'état, Karim Wade, se voit souvent reprocher le fait qu'il ne maîtrise pas le wolof.

L'évolution pourrait être accentuée par la réactivité des plates-formes internet. Soucieux de s'adapter au public sénégalais, Google a lancé une version de son moteur de recherche en wolof au cours de l'année 2011 et Firefox annonce la sienne en 2012. Si la langue wolof trouve un espace d'utilisation comme internet, elle pourrait définitivement s'imposer comme langue nationale au Sénégal.

 

http://afrique.blogs.nouvelobs.com

09/08/2011

Leave a Reply

Your email address will not be published.