CAMEROUN – 22 boursiers camerounais en route vers l’Europe

Des heureux boursiers camerounais du projet Mundus Afrique Caraïbes Pacifiques (Acp) se sont retrouvés ce mercredi 3 août autour du chef de la délégation de l'Union Européenne, Raul Mateus Paula, à Yaoundé. C'était à l'occasion d'une rencontre convoquée par ce dernier, en prélude au départ des lauréats à la fin de cemois vers diverses universités du vieux continent.

La rencontre, à laquelle prenaient part des représentants du ministère de l'Enseignement supérieur, de l'université de Yaoundé I, des diplomates et des hommes de médias, s'est tenue au siège de cette représentation diplomatique sis au quartier Nlongkak. Occasion pour Raul Mateus Paula de présenter le projet Mundus Acp dans le cadre duquel les boursiers ont été sélectionnés.

A l'en croire, il s'agit d'un projet de partenariat constitué par 8 institutions d'enseignement supérieurs européennes et 12 des pays de la région Acp, dont l'université de Yaoundé I. Il est financé par l'Union européenne à travers le programme de coopération avec les pays tiers Erasmus Mundus Action 2.

Et prévoit la mobilité des étudiants (master et doctorat) et du personnel académique des pays Acp qui souhaitent développer leurs activités dans une université européenne. Au total, 17 étudiants et 4 enseignants de l'Université de Yaoundé I auront été sélectionnés dans le cadre de la première phase de ce projet, pour la période 2009-2013.

Ce qui fait du Cameroun le troisième pays par rapport à l'importance du nombre de boursiers sélectionnés. « Ce qui prouve la qualité exceptionnelle des candidats camerounais », a déclaré le chef de la délégation de l'UE.

Raul Mateus Paula a aussi profité de la rencontre de mercredi pour sensibiliser les lauréats sur le départ, de la nécessité de revenir. « C'est très important qu'il y ait un retour des cerveaux pour contribuer au développement dans le contexte de projet ambitieux de transformer le Cameroun en pays émergent à l'horizon 2035 », précise-t-il.

Etaient aussi présent dans la salle de conférence, des étudiants étrangers bénéficiaires de ce projet. Au nombre de trois, ils évolueront comme les 22camerounais dans des universités et filières variées durant des également différentes différentes, pouvvant aller jusqu'à 20 mois.

http://www.cameroon-tribune.cm/

Hugues Marcel Tchoua

04/08/2011

Leave a Reply

Your email address will not be published.